oct201703

Antananarivo, 03 octobre (ANTA) : Une quarantaine de volontaires japonais ont travaillé à Madagascar jusqu’à ce jour afin d’appuyer la population rurale malagasy vulnérable dans des programmes de développement et social. Le 2 octobre dernier a eu lieu la remise de certificat de 7 volontaires japonais qui ont achevé leur mission de deux ans dans les locaux du Ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions (MCRI) par le Secrétaire Général du dit Ministère, Guy Laurent Ramanankamonjy.
Les sept volontaires en fin de mandat ont été remplacés hier même par six autres nouveaux. Ces derniers ont été présentés aux différents responsables du MCRI, sous la direction du Représentant de la JICA et sous le parrainage du Directeur de la Coordination National de Volontariat, au sein même du MCRI, Alijimmy Ratsiriarison.
Le Représentant du JICA a exprimé sa fierté et sa satisfaction quant aux prestations des volontaires qui, selon lui sont très engagés dans leur mission. C’est grâce à cet engagement que ces volontaires ont pu s’intégrer dans les communautés et œuvrés dans les actions communautaires.
Le Secrétaire Général du MCRI a souligné que, par les actes des volontaires de la JICA, ils interviennent directement dans l’atteinte des Objectifs du Développement Durable.
Selon toujours le Représentant du JICA, même si le Japon dispose de plusieurs programmes et de projets de développement, les actions des volontaires sont les plus précieux du fait de leur proximité avec la population.
Par cette proximité, certains volontaires ont exprimé leur volonté de rester, du moins prolonger leur séjour à Madagascar, car selon eux, ils sont devenus très attachés à la population.
Après la remise de certificat, le Secrétaire Général du MCRI, Guy Laurent Ramanankamonjy a livré au passage un message poignant que les volontaires ont reçu avec émotion «avec les connaissances que vous avez tiré brillamment de vos expériences, partout où vous seriez, partagez ce que vous avez vécu ici, soyez des Ambassadeurs de Madagascar et défendez Madagascar ».