sept201728
a

L’Union Africaine représentée par Madame Hawa Ahmed Youssouf (à gauche) a remis des matériels informatiques au Ministère de la Justice représenté par la ministre Elise Alexandrine Rasolo

Antananarivo, 28 septembre (ANTA) : Le chef du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier a honoré de sa présence la cérémonie de remise des matériels informatiques au Ministère de la Justice par l’Union Africaine et la signature d’un accord de partenariat entre le Ministère de la Justice et l’Union Africaine. Cette cérémonie a eu lieu au Ministère de la Justice à Faravohitra ce jour.

Ces lots sont constitués essentiellement de 30 ordinateurs professionnels Lenovo, 30 para sustenter, 28 onduleurs, 07 vidéo projecteurs, 07 écrans pour vidéo projecteurs, 03 grandes imprimantes multi fonctions et d’une imprimante réseau.

Cette cérémonie a vu la présence de plusieurs personnalités étatiques dont le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Elise Alexandrine Rasolo ; la Représentante Spéciale du Président de la Commission Africaine  Hawa Ahmed Youssouf ; le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante Hery Rakotomanana ; les Présidents des Juridictions ; les ambassadeurs, les Partenaires Techniques et Financiers et les hauts responsables du Ministère de la Justice.

 

Les officiels présents à la céremonie conduits par le Premier ministre Solonandrasana Olivier Mahafaly

Les officiels présents à la céremonie conduits par le Premier ministre Solonandrasana Olivier Mahafaly (au centre)

Cette dotation a pour but d’accroître la capacité en équipements informatiques du Conseil d’Etat et des six Tribunaux administratifs. En effet, le Ministère de la Justice avait soumis une requête d’appui des juridictions administratives par le biais de l’Initiative de Solidarité Africaine pour un montant de 70000 usd en vue de l’acquisition de matériel technique nécessaire à la réalisation des attributions électorales.

En prenant la parole, le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier a déclaré qu’il se réjouit du résultat des efforts déployés par les parties prenantes dans le cadre de la promotion de la démocratie, « nous le savons tous, l’essence même de l’organisation des élections est de faire régner la démocratie. En effet, ce système permet au peuple de prendre part aux décisions et aux affaires nationales à travers les représentants qu’il a choisit librement et de manière transparente. Il s’agit d’un système, qui, je tiens à le rappeler, reste cher et essentiel à notre pays. »

Faisant référence à la mission spécifique de la justice, en l’occurrence la juridiction administrative dans le processus électoral, le Chef du Gouvernement a déclaré que « je suis d’autant plus satisfait car il s’agit là d’une étape importante vers la mise en place d’une décentralisation effective. En effet, la juridiction administrative est compétente dans la proclamation des résultats ainsi que dans le traitement des contentieux concernant les élections au niveau des collectivités territoriales décentralisées. L’élection étant l’un des principaux fondements de la décentralisation. On ne peut parler de réelle décentralisation sans l’existence d’autorités élues, et un pays ne pourrait être développé sans décentralisation effective ».

Le Premier Ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier n’a pas manqué également de parler de l’appui de l’Union Africaine. « J’ai l’assurance que notre pays ne sera pas seul pour entamer le grand chantier dans le domaine de la justice. Je suis également rassuré que nous puissions partager la même vision, les mêmes principes et les mêmes valeurs, et ce n’est que de cette manière que nous pourrions espérer progresser ensemble.» soutient-il.

Dans son discours, le Chef du Gouvernement s’est adressé également à tous les responsables de la juridiction administrative afin de les encourager dans l’exécution de la mission de juge électoral : « les expériences vécues dans notre pays ont démontré que les scrutins ont souvent suscité des polémiques. Nous attendons de vous de la performance, et surtout de dire le Droit et rien que le Droit, ce qui est la mission naturelle qui vous est dévolue ».

La Représentante Spéciale du Président de la Commission Africaine Hawa Ahmed Youssouf a indiqué que « L’Union Africaine souscrit à la volonté des autorités nationales pour la tenue des élections apaisées, crédibles et inclusives. Dans ce contexte, le rôle d’une justice indépendante est fondamental et indéniable pour contribuer à la stabilité du pays».

Ce fut également une occasion pour Madame Hawa Ahmed Youssouf d’encourager le Premier Ministre et son Gouvernement dans leurs efforts à redresser l’image de la justice. « Nous savons que les défis de Madagascar sont énormes mais il faut continuer cette détermination à surmonter les obstacles et rester ouverts aux discussions avec les syndicats afin d’assurer un bon fonctionnement de l’appareil judiciaire » affirme la Représentante Spéciale. Et de conclure que, « l’Union Africaine fidèle à ses principes, continuera quant à elle à soutenir le processus électoral transparent et l’indépendance de la justice, pour le renforcement de la démocratie, de l’Etat de droit, la stabilité et le développement durable à Madagascar».