TRANSPARENCY INTERNATIONAL: SECTEUR MINIER, 19 VULNÉRABILITÉS ET 22 RISQUES DE CORRUPTION

Antananarivo, 07 novembre 2019 (ANTA) : Pour échanger et pour montrer aux acteurs les résultats d’enquêtes effectuées par la Transparency International dans le secteur minier, les risques de corruption et la vulnérabilité du permis minier à Madagascar font l’objet d’un atelier qui s’est tenu ce 07 novembre 2019 à l’hôtel Ibis Antananarivo.
L’atelier a pour objet de discuter avec les acteurs du secteur minier à Madagascar pour savoir si les risques remarqués par la Transparency International sont crédibles, pour connaître ceux qui nécessitent une amélioration au niveau de l’évaluation ou au niveau des preuves. Cet acte est inclus dans le programme “Meaning a World Corruption Risk Assessment” en collaboration avec la Transparency International Secretariat et la Transparency International Australie.
Après l’enquête, la Transparency a révélé 19 vulnérabilités et 22 risques de corruptions dues à la note sortie en 2011 et répétée en 2014 sur la suspension du permis minier. Par ailleurs, la suspension du projet Base Toliary peut affecter la décision des investisseurs à s’investir à Madagascar, a-t-il ajouté.

Tiana Andriamifidy.

Laisser un commentaire