mai201816

Antananarivo, 16 mai (ANTA) : La tortue radiée, présentée comme un symbole du Sud de Madagascar, s’est qualifiée une espèce menacée. Connue par son nom scientifique « Astrochelys radiata », sa carapace noire avec des écailles jaunes qui donnent des rayons similaires à des étoiles la spécifie aux autres espèces.

En simultanée, la déforestation s’est accélérée depuis les années 2.000, y compris la forêt épineuse. Les 29% de cette forêt ont été exploités. Elle est passée de 29.780km² à 21.322 km². « La tortue radiée a connu une baisse de moitié en espace de 10 ans, soit trois millions de tortues. Ainsi, l’USAID et WWF ont lancé une campagne pour combattre le trafic de tortue radiée. Par ailleurs, le changement de comportements et le respect des droits communs sont les deux critères pour sortir du braconnage dans le Sud de Madagascar » a avoué la Conservation Manager au sein du WWF, Tiana Ramahaleo.
Leur collecte illicite mène à l’extinction de leur espèce. Ces tortues sont mises sur le marché des animaux domestiques, sans compter la vente de leur viande. 230.000 tortues capturées ont été estimées chaque année.
Rappelons que WWF a établi un plan stratégique 2016-2020 « Construire un avenir durable pour la population et la nature de Madagascar ». Il vise à réaliser une croissance économique inclusive soutenant un développement équitable et durable. Et ce, afin de favoriser les atouts de région.

Laisser un commentaire