TICAD VII : REFORME DU SECTEUR RIZICOLE DANS LES TROIS OU QUATRE ANNÉES A VENIR

Antananarivo, 30 août 2019 (ANTA) : Faire progresser Madagascar et améliorer le niveau de vie de la population Malagasy est la priorité du Gouvernement, a affirmé le Président de la République de Madagascar, Andry RAJOELINA lors de son élocution à Tokyo, Japon.
Pourtant plusieurs problèmes bloquent encore la progression du niveau de vie de tout un chacun et pour cela, il faut les changer en nourriture pour que toute la population en bénéficie à l’exemple du Japon.
A cet égard, le Gouvernement Malagasy a mis en place des plans d’action clairs et continus pour atteindre le but et afin que Madagascar puisse se projeter elle-même.
Le Président de la République de Madagascar a expliqué que premièrement, Madagascar se bat contre l’insuffisance alimentaire d’où la réforme du secteur rizicole dans les trois ou quatre années à venir. L’agrandissement des rizières en 100.000 hectares d’où l’acquisition de 5 tonnes par hectare de la production de riz.
Deuxièmement, pour que toute la population puisse se gratifier des aliments sains et changeables et qui seront produits localement et qui sont vraiment indispensables pour Madagascar.
Pour arriver à ces fins, des constructions de nouvelles sociétés seront en vue pour produire des aides alimentaires pour les étudiants.
Troisièmement, Le PRM a conçu lui-même le projet économique « FIHARIANA », afin de pousser les jeunes à créer leurs propres entreprises, pour devenir des leaders ou des PDG.
Le projet « FIHARIANA » ; qui est aussi réservé pour les agriculteurs pour qu’ils puissent utiliser les machines modernes et les matières premières qu’ils en ont besoin.
Quatrièmement, le Gouvernement Malagasy se bat aussi contre les différentes maladies d’où la sensibilisation de la population à effectuer des vaccins et aussi des plans d’urgences pour maîtriser et stopper les maladies.
Madagascar est aussi une île qui a sa propre puissance par rapport à ses ressources naturelles et que des investissements peuvent être accomplis pour conduire au développement du pays.
L’essentiel pour Madagascar, c’est de devenir un bel exemple de développement dans tout le continent africain et plus particulièrement dans l’Océan Indien.
Pourtant, plusieurs tâches attendent encore Madagascar et pour cela les expériences des autres pays sont vraiment nécessaires.
Enfin, le PRM fait appel à tous pour soutenir Madagascar pour cette nouvelle direction afin d’améliorer le niveau de vie de la population Malagasy et le redressement économique du pays.
Les partenaires japonais et internationaux sont aussi appelés par le PRM pour accompagner Madagascar pour ce projet conjoint afin de donner un avenir meilleur pour les générations futures.
Le défi est si grand pour tout continent africain et en conséquence le renforcement de l’indépendance de chaque pays est vraiment essentiel.
Et pour Madagascar, la volonté politique pour l’amélioration de vie de la population Malagasy est déjà mise en place. Madagascar est déjà en bonne voie de développement selon le Directeur du BAD quand il a été en passage à Madagascar.