TANA-MASOANDRO : L’ÉTAT RASSURE LES HABITANTS

Antananarivo, 23 octobre 2019 (ANTA) : Dans la réalisation du Projet Tana-Masoandro, des envoyés spéciaux du Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina ont fait une descente à Ambohitrimanjaka le 22 octobre 2019.Ils ont fait une rencontre avec des Raiamandreny et des représentants de la communauté concernée par la première étape de la construction dans le projet Tana-Masoandro et ont écouté le souhait du peuple pour le transmettre par la suite au niveau de la Présidence.
Le fond du projet et les étapes générales à effectuer, en accord avec les lois en vigueur, ont été de nouveau élaborés devant le peuple.
L’expulsion du peuple de leur maison et de leur terre ne sera jamais faite sans les compensations adéquates et le travail ne commencera jamais tant que des conventions sur le remboursement de leur bien ne sont pas faites en bonne et due forme.
Les peuples de leur côté ont fait des requêtes sur l’installation d’un bureau permanent responsable de communication (échange d’idée) et du remboursement des frais des terrains et des maisons. Pour rassurer les enfants, les habitants ont aussi demandé le retrait des gendarmes installés sur le lieu.
Pour les agriculteurs non propriétaires de terres, les pisciculteurs et les éleveurs de volailles, soucieux de leurs futurs, surtout après qu’ils quitteraient le lieu. L’État a avancé
qu’un plan social de réinsertion est en cours de réalisation. En outre, il a été déjà clair pour ceux qui veulent continuer l’activité agricole qu’un projet de dotation de terrain deux ou trois plus grand par l’Etat est possible.
Il a été aussi éclairé que l’information propagée disant la dotation de la future construction aux Chinois et aux Indiens est fausse. Elle sera faite pour les Malagasy.