TANA-MASOANDRO : LA PREMIÈRE PHASE DU PROJET DÉBUTERA BIENTÔT

Antananarivo, 03 mai 2019 (ANTA) : La réunion  de présentation officielle et  de partage aux ministères techniques  du projet Tanà-Masoandro  s’est déroulée ce vendredi 03 mai 2019 à ‘l’immeuble annexe de la Présidence à Ambohitsirohitra Antananarivo.

.Les Secrétaires Généraux, les Directeurs de cabinet et les Directeurs Généraux des ministères clés  ont rehaussé de leur présence cette réunion.

La nouvelle ville Tanà-Masoandro, projet phare de l’Initiative de l’Emergence de Madagascar (IEM), est née de la vision du Président de la République Andry Rajoelina dont l’objectif est de créer des opportunités  pour changer la situation actuelle de manière rapide et efficace.

Ville conçue pour 350 000 habitants et bâtie sur 1000 ha, les travaux débuteront bientôt.

Les travaux  commenceront par le remblai et la viabilisation de la première plateforme (aménagements voiries et réseaux divers).

Une vue de la ville Tanà-Masoandro sur la rive gauche de l’Ikopa entre Ambohitrimanjaka et Ambohidrapeto

Les premières infrastructures attendues seront le pont et plateforme d’échange et parking relais à l’entrée de la ville, la principale place  publique   Madagascar et de l’Afrique, la sphère ministérielle de la zone administrative, les hôtels internationaux, le centre de conférences  et  le palais des expositions  internationaux, l’Académie Nationale des Sports de haut niveau avec un ARENA, les premières plateformes industrielles et une partie de services et commerce.

La première phase du projet se fera sur peu moins de 300m2 sur la rive gauche de la rivière d’Ikopa (Ambohitrimanjaka, Ambohidrapeto), pour une durée estimative de 2 ans , a indiqué l’Expert principal Tanà-Masoandro et Conseiller du Président de la République Gérard Andriamanohisoa

Le mécanisme de financement de ce projet est basé sur plusieurs modèles de partenariat financier innovant entre l’Etat et le privé.

L’aménagement du bord de la mer de Toamasina  à l’instar de celui de Miami qui commencera aussi très prochainement, a été aussi présenté à cette réunion.

Tanà-Masoandro sera une vitrine de l’Océan Indien et de l’Afrique de l’Est