juin201707
Al-Bayt-Stadium et l’Al-Wakrah stadium parmi les stades

Al-Bayt-Stadium et l’Al-Wakrah stadium parmi les stades

Antananarivo, 07 juin (ANTA): Après la décision de plusieurs pays du golf persique de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar, la FIFA a annoncé qu’il n’y aura aucune répercussion sur le mondial de football qui se tiendra dans ce pays en 2022.Il faut rappeler que l’Arabie Saoudite, l’Egypte, le Yémen, Emirats Arabes Unis ont décidé de fermer leur frontières au Qatar et leurs espaces aériennes lui sont aussi fermées suite à la politique de rapprochement du Qatar avec l’Iran. Cette situation n’est pas une première pour les Qatari mais cette fois-ci les risques économiques sont à craindre du fait que nombreux sont les ressortissants de ces pays amis qui voyagent au Qatar et y travaillent.
La FIFA a affirmé que les questions politiques et diplomatiques ne doivent pas s’immiscer dans le sport de ce fait elle ne se préoccupe que des affaires du sport et notamment le football.