SOUDAN : MISE EN PLACE D’UN POUVOIR CIVIL

Antananarivo, 17 avril 2019 (ANTA): Le nouvel émissaire Nicolas Eson menace de suspendre le Soudan de l’Union africaine si l’armée ne quittera pas le pouvoir d’ici 15 jours.Les manifestants poussent le conseil militaire à exécuter la mise en place d’un gouvernement civil tout comme les officiels de l’Union africaine. Ce conseil militaire de transition qui compte tenir le pouvoir pendant deux années.
L’Union africaine le trouve inadmissible et lance un ultimatum de 15 jours pour ce dudit conseil militaire.
Les membres de cette transition en déplacement en Ethiopie ne semblent ni inquiet ni à quitter le pouvoir.
Le Procureur général avait été congédié mardi à la demande des protestataires de Karthoum.

Laisser un commentaire