SECOND TOUR DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : LES DEUX CANDIDATS FINALISTES ONT ACCOMPLI LEUR DEVOIR

Antananarivo, 19 décembre (ANTA) : Le jour tant attendu par le peuple malgache est enfin arrivé avec le second tour des présidentielles. Ce 19 décembre 2018, les deux candidats en lice ont effectué leur devoir comme les citoyens.

En effet, le candidat N°13, Andry Rajoelina (ancien président de la transition) a voté tôt ce matin vers 8h 30 au lycée agricole d’Ambatobe avec son épouse Mialy Rajoelina.

Sur le cas du ministère de l’Intérieur, il a affirmé que c’est tout à fait normal que ce département aide la CENI à accomplir sa tâche dans l’organisation des élections et effectue des sensibilisations  envers les électeurs d’aller voter et vérifier leur carte électorale.

Le candidat N°13 Andry Rajoelina a voté au Lycée Agricole d’Ambatobe

En outre étant donné que le fokontany dépend du ministère de l’Intérieur, il est normal que des agents du ministère disent aux chefs fokontany de distribuer les cartes électorales. Laissons ceux qui travaillent prendre leur responsabilité ».

Il a conclu « je suis un démocrate et je vais accepter le verdict du peuple malgache par les voix des urnes ».

Pour sa part le candidat N°25, Marc Ravalomanana quant à lui, a effectué son devoir au lycée Jules Ferry Faravohitra accompagné par son épouse Lalao Ravalomanana et sa famille à 9h 30. Pour sa part, il a affirmé : « je suis très content en ce jour spécial pour le peuple malgache et la démocratie à Madagascar. Il n’a pas manqué d’exhorter les citoyens à accomplir leur devoir ».

« Nous sommes

Le candidat N°25 Marc Ravalomanana a voté au Lycée Jules Ferry Faravohitra

tous pressés de sortir Madagascar de la pauvreté et éradiquer l’insécurité au plus vite afin qu’il y ait une stabilité pérenne dans ce pays. Je suis pour un respect des lois et des règles démocratiques qui vont se passer tout au long du processus électoral » a-t-il conclu.

En plus de ces deux candidats en lice à la magistrature suprême, le Président sortant Hery Rajaonarimampianina a aussi accompli son devoir au CEG Tsimbazaza ce matin à 10h. Devant les micros des journalistes,  il a dit qu’en tant que citoyen malgache, il a aussi accompli son acte citoyen. « L’alternance démocratique par les urnes et le reflet de la démocratie et c’est déjà un bon début pour le développement de ce pays. Il appartient à tout citoyen de garantir des élections libres et transparentes ».

Il a conclu que des améliorations dans l’organisation de cette élection sont encore faisables et perfectibles, mais je crois en la sagesse du peuple malgache à accepter le nouveau président de la république malgache qui qu’il soit.

En général, l’élection de ce jour dans la Capitale s’est déroulée dans les normes outre le retard de quelques minutes dans les bureaux de vote (retard expliqué par des derniers réglages avant la réception du premier votant de la journée).