REVUE SEMESTRIELLE DE LA COOPÉRATION ENTRE LE FNUAP ET LE GOUVERNEMENT MALAGASY : RÉDUIRE PROGRESSIVEMENT LES INÉGALITÉS ET LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE

Le ministre de l’Économie et des Finances, Richard RANDRIAMANDRATO

Antananarivo, 26 juillet 2019 ((ANTA) : Le Ministère de l’Économie et des Finances, en tant que coordinateur du programme de coopération avec le FNUAP, a organisé ce jour une revue semestrielle de la collaboration entre les deux entités sur le programme 2019, mais également l’examen des résultats des efforts déployés pendant les 25 années de mise en œuvre de la CIPD (Conférence Internationale sur la Population et le Développement).Les objectifs de cette revue sont de :
1- partager de façon interactive les résultats atteints au cours du premier semestre 2019,
2- montrer les impacts des interventions sur les bénéficiaires et au niveau de chaque région,
3- analyser les problèmes et contraintes dans la mise en œuvre du programme
4- formuler les recommandations pour l’amélioration du programme.

Trois résultats transformateurs sont dans la ligne de mire de cette coopération, à savoir l’élimination des décès maternels évitables, l’élimination des besoins non satisfaits en planification familiale, et l’élimination de la violence basée sur le genre et des pratiques néfastes.

« Madagascar a accompli un progrès significatif à travers la collaboration avec le FNUAP, notamment sur le plan de l’adoption de mesures incluant toutes les couches sociales, visant à restaurer la dignité de la population et l’égalité Homme et Femme. Il est aussi à rappeler que l’appui technique du FNUAP a permis à Madagascar en 2018 d’effectuer le RGPH-3, ou troisième Recensement Général de la Population et de l’Habitat. Dans les années à venir, ces mesures amélioreront la condition de vie de la population malgache, et permettront de réduire progressivement les inégalités et les violences basées sur le genre », a indiqué le ministre de l’Économie et des Finances, Richard RANDRIAMANDRATO. Il a également tenu à mentionner que les objectifs inscrits dans le Plan Émergence Madagascar sont en corrélation avec les 17 ODD, dont 64 des 169 cibles sont prioritaires pour Madagascar.