déc201719

Antananarivo 19 décembre (ANTA) : En 2017, 65 journalistes ont été tués dans le monde, dont 50 professionnels, 7 journalistes citoyens et 8 collaborateurs de médias, selon le bilan annuel de Reporters Sans Frontière (RSF) publié hier.
Ces bilans faits de 2017 l’année la moins meurtrière depuis 14 ans pour les journalistes professionnels. Il est dû à une meilleure protection des reporters.
A noter que cette année, la Syrie, le Mexique et la Chine sont les pays les plus dangereux pour les journalistes.