REPONSE DU PRM AU VERDICT DE LA HCC

Antananarivo, 26 avril 2019 (ANTA) : Suite à la consultation de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) faite par le Président de la République sur la constitutionnalité du référendum qu’il compta organiser en même temps que les législatives, la HCC a affirmé dans son verdict que celui-ci devra attendre l’élection législative, en d’autres termes l’existence d’une assemblée parlementaire.En réponse à cela Andry Rajoelina a réagi et répliqué sur les réseaux sociaux. Il a exprimé sa déception, mais cela n’empêche qu’en tant que le président d’un pays libre et démocratique, il respecte l’État de droit et se plie à la décision de la HCC. « On a manqué une occasion pour faire avancer le développement du pays par la mise en place rapide d’une véritable décentralisation et la mise en valeur effective des régions décentralisées déjà attendues depuis des années par le peuple malgache », a-t-il exprimé.
Voici ci-dessus la déclaration en malgache du Président de la République Andry Rajoelina sur la décision de la HCC.
« Ny fanapahan-kevitra rehetra raisiko dia natao ho an’ny tombotsoan’ny Vahoaka Malagasy sy hampandrosoanahaingana ny firenena.Ary nianiana aho fa hanaja toy ny anak’andriamaso ny lalampanorenana. Noho izany diananontanynyhevitry ny HCC mombany fitsapa-kevi-bahoakakasaina ho atao ny tenako.Arymanajaizaynambaranyandroany – Avis n°007-HCC/AV du 25 Avril 2019”.
“Nyvahoaka no nanaovakovelirano. Ny fanatsarana ny hoavin’ny Malagasy no nanolorako tena.Rariny sy hitsiny noho izany rahamitodikaany aminy aho, mangataka ny heviny”.
“Indrisy anefa fa voatery hiandry indrayizany ny fitsinjaram-pahefanatena izymbahisian’nyfampandrosoanaenyifotonyizayefanandrasan’nyvahoakahatrizay. Nytombotsoaambonin’ny firenena sy ny fanasoavana ny vahoaka Malagasy no tokonyambony noho ny adilahypolitika”.