sept201718
La rencontre du Président de la République Hery Rajaonarimampianina avec les journalistes au  Palais d’Etat d’Iavoloha

La rencontre du Président de la République Hery Rajaonarimampianina avec les journalistes au Palais d’Etat d’Iavoloha

Antananarivo, 18 septembre (ANTA) : Près d’une centaine de journalistes ont répondu à l’invitation du Ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions (MCRI) sur la rencontre entre le Président de la République Hery Rajaonarimampianina et les médias tenue ce samedi 16 septembre dernier au Palais d’Etat d’Iavoloha dans le cadre de la mise en place d’un espace de concertation et de dialogue entre les Institutions, les acteurs étatiques et la presse.

Une rencontre qui a duré près de trois heures à laquelle les journalistes ont pu s’enquérir et solliciter auprès du chef de l’exécutif des explications, des éclairages, des précisions et de plus amples informations sur des faits et questions concernant la vie de la nation en général.

Dans l’ordre, apparait en pole position très partagée par les journalistes, les questions liées sur l’insécurité, la réforme de la constitution, l’avenir de l’Air Madagascar et de la Jirama, le partenariat de Madagascar avec les bailleurs et les investisseurs et l’inflation.

Sur le plan politique en général, ont été également soulevé l’organisation des élections, la mise en place de la Haute Cour de Justice, la candidature ou non du président lui-même ponctué et parachevé par le professionnalisme des médias nationaux et l’éventuelle poursuite des relations entre le monde de la presse, la présidence et les institutions en général.

Relance de la vie nationale par la base.

Presque rassembler dans un même ensemble, le Président Hery Rajaonarimampianina a englobé dans ce qu’il appelle les visions de la présidence,les réponsesdes questions liées au développement, à la lutte contre la pauvreté et à la relance économique.

L’insécurité est par contre traitée de manière spécifique comme les autres sujets comportant des problématiques.

Pour le Chef d’Etat, dès sa prise de fonction jusqu’à ce jour, il a toujours été question de la lutte contre la pauvreté en général, de la relance économique et du développement durable. Préalablement, avant la séance de questions réponses, il aévoqué que la reprise de la confiance auprès de la Communauté internationale et le retour de la Grande île dans le concert des nations étaient un passage obligé dans l’accomplissement de ses visions.

Les opérations de lobbying ont duré près de deux ans ;toutefois, les équipes gouvernementales se sont attelées parallèlement à mettre en place plusieurs plans et stratégies de relance et de redynamisation économique, après lesquelles, l’exécutif s’attèle dès lors à leur mise en œuvre.

Pour le Président de la République, tout ce qu’il avait entrepris et décidéjusqu’à ce jour auront attrait à une vision à long terme en guise de réparation sur les carencesde prise de décision politique des précédents régimes. Il a illustré entre autre ses propos par le manque de renouvellement d’infrastructures suivant le contexte et l’évolution des besoins de la population malagasy durant des décennies.

A l’instar des complications affichées dans la remise sur les rails de la Jirama, d’Air Madagascar, du monde de l’Education et de la Santé, du secteur de la Fonction Publique en général et de l’effritement de l’organisation socio-politique malagasy à tous les niveauxdepuis des décennies, le Président Hery Rajaonarimampianina d’évoquer qu’il devait tout raccommoder et cela en commençant