août201710

Antananarivo, 10 août (ANTA) : Suite à la hausse vertigineuse du prix de la viande de zébu, une réunion d’urgence des bouchers de la commune urbaine de Maroantsetra région Analanjirofo a été effectuée hier.En effet, le kilo du zébu a atteint les 20 000 ariary et plus selon la qualité. Devant ce fait l’OMC élargie conduit par le chef district Désiré Ranaivoson a convoqué les bouchers afin de trouver un compromis sur l’abaissement du prix à son niveau normal.
Selon les vendeurs, la cause de cette hausse est du fait du prix même du zébu vivant qui coute 300 0000 à 400 000 ariary à Maroantsetra. Les bouchers doivent en acheter à Mandritsara avec les frais de transport en surplus et le cout du passeport bovin qui a aussi augmenté.
Seulement la population ne peut supporter ce prix sur le marché. Il a été donc convenu que dorénavant un prix de 13 000 ariary (viande mixte) et de 18 000 ariary (viande) seront appliqués au delà, les bouchers estiment être perdants.
Ceci n’est qu’un début sur le contrôle des prix et bientôt ce sera le prix des PPN et autres aliments de base qui vont être remis en question.

Laisser un commentaire