mai201816

Antananarivo 16 mai (ANTA) : L’ouverture officielle de la célébration de la coopération scientifique franco-malagasy s’est tenue le 14 mai dernier à l’Université d’Antananarivo, sous la houlette des deux ministres Malagasy Rasoazanera Marie Monique (MESUPRES), et NDAHIMANANJARA Bénédicte Johanita (MEEF).

La cérémonie a été également jumelée par la remise de distinction honorifique à l’actuel PDG de l’Institut pour la Recherche et le Développement (IRD), le Pr Jean Paul Moatti élevé au grade de Honoris Causa par l’Université d’Antananarivo.Plusieurs activités sont prévues au programme entre le 14 et le 17 mai. Colloque, conférence débats, exposition et diverses manifestations culturelles ornent ce jubilé de la coopération scientifique. Le tout évolue autour d’un model original face au contexte mondial qui est « le partenariat scientifique équitable avec les pays en développement ».
L’appui scientifique des pays en voie de développement dans l’atteinte des ODD, à l’horizon de 2030, notamment le développement durable et humain constitue un défi planétaire et une conviction singulière à l’IRD.
Pour l’IRD, seul ce modèle permet de concevoir des solutions adaptées aux défis auxquels les hommes et la planète font face aux dérèglements climatiques et changements environnementaux, gestion durable des ressources, croissance des inégalités sociales, économiques et culturelles.
Au tout début, la coopération de l’IRD avec les pays où il est implanté fut plus ou moins axée sur le plan socio-culturel. Face aux contextes environnementaux et aux changements climatiques, au recul du développement humain notamment dans les pays en voie de développement, cette coopération s’est vue contraint de rectifier les actions à venir..
Ainsi, au fil des années, les chercheurs scientifiques internationaux ont affecté leurs priorités dans la recherche de solutions adaptées aux défis globaux fondés sur l’évidence scientifique. Il importe alors pour les chercheurs scientifiques de convier une politique publique éclairé pour les avancées de la science au service des hommes et de son développement.
Jean Paul Moatti, éminent expert scientifique français engagé dans le développement humain
La France par le biais de son ambassadeur à Madagascar Véronique Vouland Aneini , a tenu à donner une particularité symbolique à cette célébration étant donné que Madagascar fut le premier pays dans l’Afrique australe qui a vu la présence de l’IRD, autrefois dénommé OSTROM.
La présence du PDG de l’Institut pour la Recherche et le Développement (IRD), Jean Paul Moatti à Madagascar durant cette célébration témoigne de cette particularité. Jean Paul Moatti est l’un des 15 experts scientifiques internationaux chargé par l’ancien SG de l’ONU, Ban ki Moon, à rédiger le rapport d’évaluation à l’atteinte des ODD.
A ce titre, selon l’appréciation de cet expert français, les avancées de Madagascar dans l’atteinte des ODD sont palpables aux niveaux des programmes et des initiatives. Toutefois, il a esquissé un message significatif à l’endroit des décideurs Malagasy « si des efforts ne sont pas entrepris le plus vite possible en matière de préservation de l’environnement, de la lutte contre l’extrême pauvreté, en matière de santé mère et enfant, de nutrition, Madagascar risquerait de rater sans rendez-vous à l’atteinte des ODD à horizon 2030.
La cérémonie de la clôture de cette célébration aura lieu au Carlton Anosy le 17 mai prochain où une restitution des recommandations collectées durant les colloques, salons et conférences aura lieu.

Laisser un commentaire