PRÉSIDENTIELLE 2018 : MISE EN PLACE D’UNE AUTORITÉ DE RÉGULATION DES MÉDIAS

Antananarivo, 12 septembre (ANTA) : Une autorité de Régulation des Médias et de Suivi des Élections vient d’être mise en place au sein de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) faute de l’inexistence de l’Autorité Nationale de Régulation de la Communication Médiatisée (ANRCM), d’après l’Article 240 régissant la CENI.À partir de là, la CENI interviendra en tant que surveillante. Dans le cas d’une quelconque infraction ou des doléances se rapportant aux médias, des dispositions ont déjà été prévues. Une enquête sera aussitôt lancée. Après mise en garde, elle pourra alors intenter une action en justice. Les sanctions pour les récalcitrants seront émises par le tribunal compétent.

D’après les explications du Vice-président de la CENI, Thierry Rakotonarivo, les médias publics sont tenus de respecter le principe d’équité et d’équilibre à partir du moment où la liste des candidats aux présidentielles est divulguée. Quant aux médias privés, ils seront obligés de s’y soumettre à partir du 8 octobre, début de la campagne de propagande.