La salle des Archives

La salle des Archives

Le terme « ARCHIVES » a trois acceptions. Il désigne :

  • les documents qu’on crée dans le cadre de son activité et qu’on conserve pour pouvoir s’y reporter un jour, notamment à des fins de preuve ;
  • les services et institutions qui les collectent, les classent, les conservent et les communiquent ;
  • les locaux où ils sont conservés.

En plus d’être des moyens de prouver et de garantir des droits, les documents d’archives peuvent constituer des sources pour l’historien ou pour quiconque veut connaître le passé.

Dans la perspective de favoriser la recherche historique, les États ont progressivement organisé des services d’archives ouverts au public et fait obligation à leurs administrations de verser à ces services les documents produits par elles une fois échue leur durée d’utilité administrative.

Les principes et les techniques relatifs à la gestion des archives font l’objet d’une des disciplines participant des sciences de l’information, l’archivistique. Les deux concepts de base de cette discipline sont :

  • le principe du respect des fonds, qui impose de traiter les documents en fonction de leur provenance et non de leur sujet, ce qui implique de les classer et de les inventorier sans perdre de vue leur lien organique avec l’entité qui les a produits,
  • la théorie des trois âges.