MNP : MADAGASCAR UN DES PAYS VULNERABLES AUX IMPACTS DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Un atelier de lancement de « l’étude de faisabilité du Projet de Résilience Climatique par la Préservation de la Biodiversité (PRCPB) est sur les rails » organisé par Madagascar National Parks (MNP) s’est tenue ce 15 mai 2019 à l’hôtel Colbert Antananarivo.Madagascar est l’un des pays vulnérables aux impacts de changements climatiques. Ces impacts se manifestent par une hausse de la température moyenne annuelle, jusqu’à 2°c dans certaines régions.
Avec l’appui financier de la Banque Africaine pour le Développement (BAD) mis en œuvre par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et coordonné par Madagascar National Parks, le PRCPB vise le renforcement de la conservation et l’utilisation durable du capital naturel avec l’implication de la population locale et du secteur privé afin d’attirer plus de touristes et de décupler la création d’emplois formels par le secteur puisque les parcs nationaux attirent près de 180.000 visiteurs par an, soit environ 65% du nombre du nombre de touristes visitant Madagascar.
En outre, ils constituent 14 parcs nationaux bénéficiaires du projet comme Andasibe Mantadia, Ankarana, Ranomafana, Montagne d’Ambre, Ankarafantsika, Isalo, Bemaraha, Tsimanampetsotsa, Andringitra, Andohahela, Lokobe, Kirindy Mite, Marojejy et Nosy Hara.

Laisser un commentaire