MLE : LES REQUÊTES EFFECTUÉES SERONT PROMULGUÉES DANS LA NOUVELLE LOI

La ministre de la Communication et de la Culture Lalatiana Andriatongarivo lors de son allocution au Carlton

Antananarivo, 5 août 2019 (ANTA) : L’adoption de la loi portant la code de la communication médiatisée a 1121 jours jusqu’à ce moment a indiqué Madame la Ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Andriatongarivo lors de la cérémonie de présentation de l’avant- projet de lois portant la modification de certaines dispositions de la loi N°2016-029 du 4 juillet 2016 ce matin à l’Hôtel Carlton Anosy.« L’adoption de cette loi a mené le Mouvement de la Liberté d’Expression (MLE) dont j’en faisais partie a effectué une lutte en l’occurrence sur les délits de presse qui a été devenus comme un acte criminel, l’arrestation des journalistes pour être enquêter au niveau des brigades criminelles ainsi que la perquisition du domicile des certains journalistes, la liberté de l’Ordre de Journalisme OJM » a ajouté madame la ministre.
En outre, l’inexistence d’attributions claires de l’ANRCM (Autorité Nationale de Régulation de la Communication Médiatisée) a provoqué une irrégularité sur l’obtention de la licence d’exploitation.
Ainsi, toutes les requêtes du MLE ainsi que les idées venant des régions, des partons de presse, et les articles enlevés dans l’actuel code seront ajoutés dans la nouvelle loi de la communication médiatisée avec l’aide du ministère sur la régularité de cette loi après son adoption au niveau des deux entités parlementaires. En tant que journalistes, mon département et moi-même veillerons personnellement à l’adoption de cette réforme sur la loi de 2016.