MÉMENTO DU PASSE: DÉBUT DE LA GUERRE ENTRE L’ITALIE ET L’ÉTHIOPIE

Antananarivo, 3 octobre 2019 (ANTA) : Battus de manière très nette lors de la bataille d’Adoua (1er mars 1896) par les forces éthiopiennes, les Italiens attendaient près de 40 ans la revanche que Mussolini concrétisait grâce à l’exploitation d’un incident que la Société des Nations ne parvenait pas à régler.La guerre était déclarée le 3 octobre 1935. Mussolini s’était dit enfin prêt à commettre un péché d’excès, mais jamais un d’insuffisance. Il envoyait au total près de cinq cent mille hommes avec un armement des plus moderne pour conquérir l’un des plus vieux empires connus de l’histoire (mais aussi un État indépendant membre de la Société des Nations).
Très faiblement armée et peu entrainée, l’Éthiopie résistait tant bien que mal durant sept mois à l’invasion au prix de très lourdes pertes.
La bataille de Maikhew était catastrophique pour les Éthiopiens qui en voulant contre-attaquer massivement et de manière conventionnelle s’exposaient dangereusement. Les Italiens utilisaient toutes les armes disponibles (avions, chars de combat, gaz toxique…)
La retraite éthiopienne, tout aussi meurtrière, s’effectuait sous le bombardement à l’Ypérite. Dès lors, la guerre était perdue, mais les combats duraient jusqu’au mois de mai.