juin201708
Rencontre entre le Président de la République Hery Rajaonarimapianina et son homologue zambien , Edgar Lungu au State House de Lusaka

Rencontre au State House de Lusaka entre le Président de la République Hery Rajaonarimapianina (à gauche) et son homologue zambien , Edgar Lungu

Antananarivo , 8 Juin (ANTA) : Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a été reçu  au State House de Lusaka par son homologue zambien, Edgar Lungu ce 7 juin 2017. De ces discussions, il ressort que Madagascar et la Zambie entendent désormais concrétiser l’Accord-cadre de coopération, signé en 2008, et le traduire en projets palpables, selon les termes du Chef de l’Etat malgache.

La visite d’Etat du Président Hery Rajaonarimampianina en Zambie ouvre un espace de dialogue et d’échanges, pour développer la coopération entre les deux pays. « Il est vrai que je suis ici à double titre, en tant que Président du COMESA et en tant que Président de la République. On peut parler de l’Afrique, comme on peut parler des relations dans les blocs régionaux, mais il est important aussi de parler des relations entre nos deux pays. Je sais que nous partageons les mêmes visions, que nous avons à peu près les mêmes structures en matière de ressources naturelles, et je pense que tout cela devrait nous amener à collaborer, à partager nos expériences », a déclaré le Chef de l’Etat malgache.

Depuis l’établissement des relations diplomatiques en 1971, Madagascar et la Zambie ont toujours entretenu d’excellentes relations. Le Président Rajaonarimampianina a rappelé l’existence de l’accord-cadre de coopération signé en 2008, et qui touche plusieurs domaines d’intérêts communs.

A cet égard, il a fait valoir qu’il est temps de le matérialiser à travers des projets palpables. Il a notamment indiqué que « les ministres des deux pays, à leurs niveaux, vont engager des discussions, pour dynamiser cette coopération. Nous allons coopérer dans divers secteurs tels que l’agriculture, qui est pour nous une priorité, le tourisme, l’énergie, le commerce, et l’éducation. Dans ce dernier domaine, Madagascar et la Zambie vont notamment échanger des enseignants d’anglais et de français ».

Engagement pour l’accord de Paris sur le changement climatique

Lors de la réunion bilatérale tenue au State House de Lusaka, ce 7 juin, Madagascar et la Zambie, ont réaffirmé leur engagement pour l’Accord de Paris sur le changement climatique.

Les deux pays sont en effet victimes des conséquences dévastatrices du phénomène, au même titre que les pays de la SADC, du COMESA, et l’ensemble du continent africain. Le changement climatique est une réalité, d’où l’impérieuse nécessité de s’engager à relever ses défis.

Le Président Edgar Lungu a particulièrement déploré les pertes en vies humaines et les dégâts occasionnés par le cyclone Enawo à Madagascar, en mars dernier, de même il a félicité le Gouvernement malgache pour les mesures instaurées pour faire face aux effets du changement climatique, en particulier sur les communautés vulnérables.

Il a également partagé avec son homologue malgache les effets dévastateurs du changement climatique en Zambie, notamment la baisse du niveau des eaux, en particulier au barrage de Kariba, qui a provoqué d’importants déficits au niveau agricole.

« Je peux vous assurer de l’appui de la Zambie pour relever ces défis. Nous croyons en une réponse collective face au changement climatique, et à la promotion d’une approche harmonisée dans la région », a déclaré le Président Lungu.

Pour le Président Hery Rajaonarimampianina, la valorisation et l’exploitation des sources d’énergie renouvelables est une des façons de réagir face effets du changement climatique. Ainsi, Madagascar a élaboré de grands programmes en ce qui concerne le solaire et l’énergie hydroélectrique notamment, car, pour l’heure, les 75% de l’électricité produite dans le pays proviennent encore de centrales thermiques.

Par ailleurs, il a déclaré que « le point le plus important, demeure la modernisation et le développement de l’agriculture, dans l’objectif d’assurer l’autosuffisance alimentaire et combattre la pauvreté. Dans ce cadre, nous souhaitons partager nos expériences respectives pour augmenter la productivité et la valeur ajoutée dans le domaine de l’agriculture avec vous. »

Paix, sécurité et développement

La Zambie et Madagascar partagent la même vision sur la paix et la sécurité dans la région, et au niveau de tout le continent africain, notant qu’il ne peut y avoir de développement économique sans la paix et la sécurité.

A cet égard, Madagascar apporte pleinement son soutien à la Zambie dans ses efforts pour promouvoir la paix et la sécurité en République démocratique du Congo, dans le cadre de l’Union africaine.

Le Chef de l’Etat malgache a fait remarquer par la suite que « Madagascar, sans avoir le terrorisme, tel qu’on le voit ailleurs dans le monde, subit aussi différentes menaces. Nous faisons face aux actes de piraterie maritime ainsi qu’à la pêche illégale dans sa zone continentale. Nous vous remercions des supports que vous pourriez apporter dans différentes instances régionales et internationales pour combattre ces menaces. »

S’exprimant ensuite en tant que Président du COMESA, Hery Rajaonarimampianina a fait part de son engagement à développer les relations entre les pays membres. Reprenant les propos de son homologue zambien, il a souligné que l’Afrique doit renforcer le commerce intra-africain. « Mon rôle, pour le peu de temps que j’assure la Présidence du COMESA, est de développer un cadre propice qui permette d’encourager le développement de telles relations. Nous sommes sur la bonne voie, et j’appelle tous les pays à soutenir cette orientation », a lancé le Président Hery Rajaonarimampianina.

 

Photo de famille de la délégation malgache et celle de la Zambie

Photo de famille de la délégation malgache et celle de la Zambie

Pour conclure, il a fait part du soutien plein et entier de Madagascar à l’établissement du siège du COMESA à Lusaka, dont les travaux de construction devraient commencer dans un avenir très proche, d’autant que la Zambie serait également disposée à accueillir le siège de la Tripartite.

Dans la soirée, le Président Hery Rajaonarimampianina et la délégation malgache ont été les hôtes d’un dîner d’Etat offert par le Président de la Zambie, Edgar Lungu, au State House, à Lusaka.

 Une rencontre avec l’ancien Président Kenneth Kaunda

Au cours de l’après-midi du 7 juin, le Président Hery Rajaonarimampianina a rendu visite au père fondateur et premier président de la Zambie, Kenneth Kaunda, aujourd’hui âgé de 94 ans. Il l’a salué pour l’exemplarité de la lutte menée pour la libération non seulement de la Zambie, mais aussi d’autres pays d’Afrique australe.

Le Chef de l’Etat malgache a déclaré : « J’ai eu aujourd’hui le privilège de rencontrer en personne un fils très célèbre et déterminé de l’Afrique. Le Dr Kenneth Kaunda fait partie de l’histoire de la lutte de libération et a posé les fondements de la paix en Zambie».