sept201705
Les drapeaux de Madagascar et de Grande Bretagne lors de l’inauguration de la réouverture de l’Ambassade de Madagascar ç Londres.

Les drapeaux de Madagascar et de Grande Bretagne lors de l’inauguration de la réouverture de l’Ambassade de Madagascar ç Londres.

Londres, 4 septembre 2017 (ANTA) : Plusieurs événements au programme des quatre jours de visite du Président Hery Rajaonarimampianina à Londres, tant au plan diplomatique qu’économique ainsi que culturel et écologique, marqueront une redynamisation certaine des relations entre Madagascar et le Royaume Uni.La réouverture de l’Ambassade de la République de Madagascar, fermée depuis 2011 et inaugurée au 10, Greycoat Place, Victoria, en milieu de journée de ce 4 septembre 2017 par le Chef de l’Etat, en sera le prélude.

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a procédé à l’inauguration de la réouverture de l’Ambassade de Madagascar à Londres

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a procédé à l’inauguration de la réouverture de l’Ambassade de Madagascar à Londres

Le message de bienvenue de sa Majesté la Reine Elizabeth II a été porté par Sir George Young, Baron de Cookham et haut dignitaire de l’aristocratie ainsi que de l’administration britannique, qui a accueilli la délégation malagasy au St Pancras Station.
Le Duc d’York, quant à lui, recevra le Président de la République à déjeuner au Buckingham
Palace, jeudi prochain.
La reprise de service de l’ambassade de Londres et l’inauguration de ses locaux auront été l’occasion pour le Président Rajaonarimampianina d’évoquer les relations bicentenaires, engagées à l’époque entre deux royaumes et scellées par le premier traité d’amitié et de commerce qui reconnaissait la souveraineté du roi Radama 1er le 23 octobre 1817.

L’ immeuble  siégeant l’Ambassade de Madagascar à Londres

L’ immeuble siégeant l’Ambassade de Madagascar à Londres

Il a mis en exergue l’arrivée des premiers missionnaires du London Missionary Society, les apports tangibles en termes de partage de connaissances de l’époque, le fait que le royaume britannique n’a jamais fait la guerre aux malagasy et a toujours témoigné de respect vis-a vis de la souveraineté nationale, pour poursuivre ensuite vers des actions de soutien aux efforts de développement socio-économique de Madagascar. « Il nous incombe de faire fructifier et de capitaliser cet héritage » a-t-il déclaré.
Se référant au contexte actuel de la mondialisation, le Chef de l’état a noté que les liens privilégiés entre le Commonwealth, l’Asie et le Continent africain sont désormais en faveur des relations d’échange et de coopération et le pôle économique qu’est la « City », de par son envergure, est incontournable.
C’est dans ce sens qu’il a souligné les nouvelles orientations de la mission de l’ambassade, car au-delà de la représentation diplomatique, l’accent devra être mis sur des actions impactant le développement socio-économique, notamment en jouant le rôle d’influencer les partenaires étatiques aussi bien que le secteur privé et associatif britanniques, et en faisant la promotion du pays auprès des investisseurs.
A l’endroit du personnel de l’ambassade, le Président de la République a rappelé les valeurs qui doivent être les leurs dans l’accomplissement de leur mission : sens du devoir, responsabilité, redevabilité et protection des intérêts des ressortissants malagasy. « Voilà notre drapeau qui flotte de nouveau sur Londres, soyons en fiers » a-t-il conclu.
A l’issue de la cérémonie, un hommage a été rendu au Groupe Akesson qui, depuis des décennies, aura été un opérateur de premier plan et a beaucoup participé à la promotion de Madagascar.