LE NOUVEL AEROPORT D’IVATO SERA OPERATIONNEL D’ICI 2020

Une vue des travaux de construction du nouvel aéroport d’Ivato

Antananarivo, 13 juillet (ANTA) : Il ne reste plus que 40% des travaux avant l’achèvement du nouvel aéroport d’Ivato et on projette son début de fonctionnement d’ici le premier trimestre de l’année 2020.Cela a été évoqué hier lors de l’inauguration des nouveaux quartiers du régiment du BANI par le Président de la République malgache Hery Rajaonarimampianina. Le nouveau camp comptera 22 bâtiments tout neuf avec les requises pour un camp militaire. « C’est le premier camp militaire, remplissant les normes militaires, construit après la première république. Il ne reste plus qu’un mois avant son fonctionnement et la fin des travaux ne durera plus qu’un mois au plus tard.
Tous les travaux effectués ici sont complémentaires (les routes, le camp, le nouvel aéroport) et l’ancien camp du BANI sera transformé en un parking gigantesque requis notamment pour l’accueil du nouvel aéroport ». Le Président a aussi affirmé que le financement de ce nouveau camp et entièrement de la part de l’Etat.

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a visité le revêtement de la route Tsarasaotra reliant Ivato exécuté par une entreprise chinoise.

Quant au nouvel aéroport construit 50 ans après l’ancien aéroport d’Ivato, il sera opérationnel en 2020. Sa construction engage les dernières connaissances en matière de technologie en bâtiment et infrastructures. L’innovation de ce nouveau terminal sera l’existence des passerelles. En effet les passagers n’auront plus à descendre sur le tarmac lors des transbordements et des changements d’avion.

Rappelons que cet aéroport est construit en même temps que celui de Nosy be dont la fin des travaux est estimé d’ici la fin de l’année.

En plus de cela, le revêtement en tarmac de la route Tsarasaotra reliant Ivato d’une longueur de 12 kilometres a été repris en main par une entreprise chinoise. Le financement de la construction et assuré par EXIM Bank et l’Etat malgache. Il est à noter que les travaux ont été suspendus en 2016 et sera terminé en septembre.
Lors de sa visite sur les lieux hier le président de la république Hery Rajaonarimampianina a annoncé que: « cette route suivra les normes en matière de durabilité, de qualité et de sécurité »