LA PREMIERE MARCHE DE L’AUTORAIL DENOMME MICHELINE

Antananarivo, 10 septembre 2019 (ANTA) : L’année 1931, l’histoire des chemins de fer en France, a été marqué par la première sortie d’une tout autre sorte de type de convoi dénommé « autorails ». Sa forme n’est pas différente de celles des grandes voitures qui peuvent emmener plusieurs passager à la fois. Sa seule différence est que, c’est à la fois un wagon et une locomotive ; les toutes formes une seule voiture montée sur rails.Appelée par la suite la Micheline, le 10 septembre 1931 fut utilisé pour la première fois ce type d’autorail. Ce nom était issu des noms des deux frères Michelin en dotant les six roues de la machine avec du caoutchouc extensibles de la marque de leur fabrique qui est « Michelin ».
La force motrice de la Micheline était pareille au wagon de type 55 chevaux. Sa carrosserie ressemblait au fuselage d’un avion. Elle pouvait transporter 12 personnes. Son premier déplacement fut sur la ligne qui relie Paris à Deauville. A son bord se trouvait Bourdon-Michelin, Dautry M et Mme Citroën, Forgeot, Grimpet, Brincart, Colas et Birkigt, et Marcel Michelin à la commande. Le parcours a durée 2h03 soit 107Km/h en moyenne.

Marcel Michelin au volant

La Micheline fut fabriqué en 13 éditions d’autorails, de 1932 jusqu’à l’année 1938. Madagascar était la première colonie Française qui avait utilisé la Micheline.

Laisser un commentaire