mai201703
Le ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions Harry Laurent Rahajason en pleine interview avec les journalistes (Photo d’archive)

Le ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions Harry Laurent Rahajason en pleine interview avec les journalistes (Photo d’archive)

Antananarivo, 03 mai(ANTA) : La célébration nationale de la journée mondiale de la liberté de la presse s’est tenue dans la ville des fleurs ce matin avec la présence du ministre de la Communication et des Relation avec les Institutions, Harry Laurent Rahajason.Dans son discours,  le ministre a tout d’abord félicité tous les journalistes malgaches en cette journée qui leur est consacrée et a remercié les officiels et les partenaires qui ont toujours appuyé le journalisme malgache.
En plus, il a mentionné l’importance de la dépénalisation des délits de presse et que « dorénavant, aucun journaliste, dans l’exercice de sa fonction ne sera ,  plus jamais emprisonné mais soumis à payer une amende correspondant à la gravité de la faute commise ».
Il a ensuite ajouté que la priorité de son ministère, afin de permettre aux media de jouer pleinement leur rôle dans le développement de Madagascar sera la réconciliation et le ralliement des journalistes de tous bords séparés par la ligne de conduite des patrons de presse ou par les idées contraires générées au cours des dernières crises politiques dans ce pays.
Quant au Président  de l’Ordre des Journalistes de Madagascar Gérard Rakotonirina, il a insisté sur la diffusion des vraies informations (vérifiées, recoupées fiables) par les journalistes.
En effet, il est trop commun de voir des histoires invraisemblables dans les journaux que certains lecteurs se font piéger par l’inexactitude des dires de ses colonnes. En outre, il y a une volonté malhonnête de propagation de fausses nouvelles de la part de quelques organes dans un but de déstabilisation pure et simple profitant de la liberté excessive offerte aux média depuis l’ère de la transition.
En fin de cérémonie, afin de développer les media publics, un accord de coopération sur une aide financière et matérielle entre le ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions Harry Laurent Rahajason et le Coordonnateur du Système des Nations Unies à Madagascar, Violette Kakyomya    a été signé pour marquer cette journée.