JOURNALISTES-DEPUTES :
L’OJM RECLAME DES EXCUSES PUBLIQUES

Le président de l’Ordre des journalistes de Madagascar Gérard Rakotonirina
Le président de l’Ordre des journalistes de Madagascar Gérard Rakotonirina

Antananarivo, 15 mars (ANTA) : Suite aux incidents à l’Assemblée Nationale ce mardi 13 mars lors de la rencontre du Premier ministre et le ministre de la Justice avec les députés sur les projets organiques régissant les élections à Madagascar, l’Ordre des journalistes de Madagascar (OJM) réclame des excuses publiques auprès des parlementaires.En effet, par l’intermédiaire de son président, Gérard Rakotonirina, l’OJM demande aux députés de s’expliquer publiquement vis-à-vis des propos proférés à l’endroit des journalistes ainsi qu’aux traitements qui leur ont été infligés.

En rappel des fait, des députés n’ont pas souhaité la présence des média dans la salle lors de l’audience pour x raisons alors que selon l’OJM : « les journalistes n’ont pas forcé l’entrée des lieux mais on les a invité ». Des heurts se sont produits ensuite et des noms de canard et autres insultes de la part des quelques députés ont fusé à l’encontre des journalistes. C’est notamment sur ces points que l’excuse publique de l’Assemblée Nationale est requise.
En outre, il y quelques semaines, le FES et l’EISA ont organisé une formation échange entre les journalistes et les deux chambres à Antsirabe.
A cette occasion, il a été ressorti que dans le respect de la transparence dans ces deux institutions, les annuaires sur les parlementaires et les responsables de l’administration seraient mis à la disposition des journalistes.