INCENDIE DU ROVA D’ANTANANARIVO

Antananarivo, 6 novembre 2019 (ANTA) : L’incendie du Rova d’Antananarivo restera gravé à jamais dans le cœur des Malagasy. La tragédie a eu lieu un lundi en fin d’après-midi du 6 novembre 1995 soit 24 ans passés.
Tous les palais y situant, marquant l’histoire de Madagascar depuis des siècles s’étaient transformés en cendre en un clin d’œil. Il s’agit du Lapa Besakana construit par Andriamasinavalona, de Mahitsielafanjaka d’Andrianampoinimerina, du Tranovola fondé par Ranavalona I pour son fils Rakotoseheno Radama ou Radama II et le Manampisoa bâtit par William selon les indications de James Cameroun pour Rasoherina.
L’intérieur de Manjakamiadana, le palais bâtit en bois construit par Jean Laborde pour Ranavalona I était totalement calciné, par contre le palais extérieur construit en pierre par Cameroun pour Ranavalona II en avait résisté avec le corps de l’Église Tranovato conçu pendant le règne de Ranavalona II.
Les 2 grands tombeaux étaient aussi brûlés, il s’agit de la tombe de Radama I appelée « Fasan’ny Mpanjakalahy » et de la tombe de Rasoherina appelée « Fasan’ny Mpanjakavavy ».
Le tombeau « Fitomiandalana » des autres Rois avant Andrianampoinimerina était aussi carbonisé.
Actuellement, l’État malagasy, sous la houlette du Président de la République Andry Rajoelina, s’attèle à la reconstruction de ce patrimoine.

Laisser un commentaire