sept201722

Antananarivo 22 septembre (ANTA) : « Pour lutter contre la pauvreté, il est impératif d’adopter une gestion responsable des ressources naturelles et de lutter contre le changement climatique » a lancé le Président de la République Hery Rajaonarimampianina dans son intervention à la tribune des Nations Unies, de New York lors de la 72ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies.« Je peux vous dire que depuis 2013, Madagascar a recueilli 6,4 milliards de dollar en matière d’investissement et d’aide globaux de la part des bailleurs des fonds institutionnels. Ce qui nous a permis de pensé à investir dans les secteurs clés de notre économie et pour l’avenir de notre pays. C’est ainsi que des chantiers ont été ouverts partout, pour réduire durablement la pauvreté de mon pays et agir en faveur des couches les plus vulnérables. Les efforts en matière de la normalisation institutionnelle, de la bonne gouvernance, de la mise en place de stratégie menant vers l’apaisement du climat politique notamment avec la réconciliation national, la mise en œuvre du plan national du développement pour une redynamisation de notre économie à travers une réelle valorisation de nos richesses ne sont pas en reste » a martelé Hery Rajaonarimampianina
La politique de mise en place des infrastructures de base dans plusieurs secteurs commence à porter ses fruits. Nous sommes aussi enthousiasmés par le soutien des partenaires financiers dans l’accompagnement de la mise en œuvre des principaux axes de plan national de développement 2015-2019 dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de l’énergie et de la pêche. Enfin, nous avons montré que Madagascar peut jouer sa partition sur le marché mondiale en travaillant ensemble avec l’organisation de sommets régionaux et internationaux comme la COMESA et le 16 ème sommet de la Francophonie dons nous assurons la présidence, a ajouté le Président d la République.
« La Grande Ile a franchi un cap et atteint une étape de tous les espoirs tant en termes de stabilité politique que des perspectives économiques et sociales » a conclu le Chef d’Etat.