FOIRE DU LAIT : MADAGASCAR IMPORTE 195000 LITRES DE LAIT PAR AN

Antananarivo, 07 juin 2019 (ANTA) : La cérémonie d’ouverture officielle de la 3ème édition de la foire du lait organisée par leMalagasy DiaryBoard (MDB) s’est déroulée ce 07 juin 2019 au palais des sports Mahamasina.

Selon le Président de Conseil d’Administration le MDB,Haingotiana RAZAFINDRABE, les agriculteurs n’ont pas le moyen de produire suffisamment de lait  de bonne qualité qui répond aux normes exigées par les industries, et du marché professionnel dans le secteur.

Ainsi, le MDB a fait des efforts sur la sensibilisation des opérateurs économiques qui ont le moyen d’entrer dans ce secteur ainsi que la réintégration des agriculteurs dans les coopératives afin qu’ils puissent produire et faire face au grand marché.

Par ailleurs, le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche,Fanomezantsoa Lucien RANARIVELOa indiqué que la production de lait est encore insuffisante puisque Madagascar importe 195000 litres de lait chaque année.

Il a ajouté que la production du produit laitier des zébus malagasy est insuffisante à cause de la faiblesse de la produ

Allocution du Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche,Fanomezantsoa Lucien RANARIVELO

ctivité malgré les actions d’amélioration génétique. Ainsi, le coût est très élevé.

En outre, l’objectif du ministère est de couvrir l’importation de lait par l’augmentation de  production locale dans cinq ans.

Cela nécessite, primo, de produire à grande échelle par la mise en place d’une laiterie et de grande ferme d’élevage laitière partenariat avec le secteur privé et en promotion des entreprenariats des jeunes et des femmes.

Secundo, d’augmenter de façon substantielle la productivité par le biais d’insémination  artificielle, l’importation des femelles à haute potentielle génétique.

Tertio, d’installer des services de proximité en matière de santé animale.

Et quarto, de soutenir les initiatives des jeunes qui veulent s’investir dans le secteur de l’élevage des vaches laitières  à Madagascar à travers le projet FIHARIANA.