FOIRE ARTISANALE 2019 : LE SÉSAME SUSCITE L’ATTRACTION DES VISITEURS

La Ferme Aine l’un des premiers à expliter les vertus du sesame à Madagascar

Antananarivo, 29 août (ANTA) : Les produits dérivés du sésame, ces fameuses graines plein de vertu sont à l’honneur durant la foire artisanale 2019 et font l’objet d’une ample curiosité, voire même des attractions, auprès des visiteurs. Le stand de la Ferme Aina, un des participants à cette foire, et qui œuvrent dans l’exploitation de cette graine, figure parmi les stands prisés par les visiteurs de l’évènement.
Depuis une certaine période relativement longue, l’intéressement par le public du sésame prend une ampleur de manière progressive. Issue d’une plante tropicale, le sésame a été et continue constamment de gagner une place culminante parmi les produits alimentaires.
Autrefois, la seule connaissance du public du sésame se limite à son utilisation dans la fabrication d’huile alimentaire. Dès fois, les graines servent également à orner les produits de pâtisserie et de boulangerie.
Toutefois, dès lors que ses véritables vertus ont été dévoilées, le sésame est devenu un produit de consommation de luxe étant donné son prix.
Dévoilé au public ses vertus longtemps cachées deviennent alors la stratégie de la Ferme Aina en divulguant aux visiteurs certain complément nutritionnel que le sésame possède. Vivant constamment avec le stress, le malagasy lambda explore et tente inlassablement tous les produits alimentaires bios contenant des compléments alimentaires.
Le sésame est riche en calcium, en magnésium, en fer et en lécithine. Ces richesses sont dévoilées ainsi que ses quelques qualités thérapeutiques comme l’antistress, l’anti-fatigue ; également ces qualités qui favorise l’activité du cerveau et/ou sa collaboration à la réduction du taux de cholestérol.
Combiner par la Ferme Aina au poudre de Baobab, ces vertus sont amplifier et tout cela constitue un argument de vente efficace de la Ferme Aina.
Seul obstacle à l’expansion du sésame pour le moment sont les Chinois. Les sésames sont collectés massivement à la source par les Chinois empêchant les petits exploitants et les petits collecteurs dépourvus de moyen logistique nécessaire à se développer de manière considérable.
Malgré cette situation, la Ferme Aina peut encore fournir les rayons de certaines grandes surfaces de la capitale.