FEIOI : COOPERATION OCEAN INDIEN ET AFRIQUE CONTINENTALE

Antananarivo ; 25 Septembre (ANTA) : 150 acteurs privés et publics de l’Océan Indien et de l’Afrique Continentale vont participer au  11ème Forum Économique des Iles de l’Océan Indien(FEIOI) qui se tiendra les 26,27 et 28 septembre 2018 au village Voara Andohatapenaka.
Cette année, la coopération « Océan Indien-Afrique continentale » sera le focus de l’évènement, a indiqué le Directeur Général de la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Antananarivo (CCIA) Hery NirinaAndrianarivo lors de la conférence de presse tenue ce 25 septembre 2018 au CCIA Antaninarenina.En outre, le panel de haut niveau sur le thème « Logistique et développement des entreprises de l’Océan Indien » se tiendra après la cérémonie d’ouverture officielle du mercredi 26 septembre et avec l’intervention des Ministres et des acteurs économiques importants à savoir le Secrétaire Général de la Commission de l’Océan Indien (COI), le Ministre Conseiller de l’Union Européenne à Maurice, le Ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé de Madagascar.
Cette édition mettra à profit le réseau de l’Union des Chambres de Commerce et d’Industrie des Iles de l’Océan Indien (UCCIOI) et de ses Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) membres sur le continent africain dans l’objectif de mettre en valeur les opportunités et les défis économiques, a souligné le Directeur du programme de l’UCCIOI,Herland CERVEAUX
Cette année, l’événement de la CCIA « VOATRA » fera partie intégrante du FEIOI et présentera près de 70 stands et qui mettra en avant les savoirs et savoir-faire de la Grande Ile ainsi que ses richesses et ses diverses potentialités.
En somme, le public pourra découvrir pendant ces trois jours les productions des pays de l’Océan Indien et celles des pays du continent invités dans tous les secteurs d’activités : artisanat, textile, agribusinness, industrie, agroalimentaire, TIC, événementiel, tourisme, recyclage, énergie renouvelable, économie bleue, bien-être, etc….
Des retombées considérables seront attendues pour le développement des affaires des opérateurs économiques de la région de l’Océan Indien.