mar201809
Une vue des enfants bénéficiaires de copies d’acte de naissance.

Une vue des enfants bénéficiaires de copies d’acte de naissance.

Antananarivo, 9 mars 2018 (ANTA) : 71 enfants en situation difficile ont reçu leurs copies d’acte de naissance ce vendredi 9 mars 2018 à l’ONG HARDI sis à Manarintsoa Centre dans le 1er arrondissement de la Commune Urbaine d’Antananarivo.
HARDI a défini comme mission principale d’aider les enfants non scolarisés à réintégrer l’école par le biais du centre de réinsertion scolaire d’HARDI situé à Manarintsoa Afovoany, de parrainer les enfants en situation difficile avec l’association HARDI France afin de favoriser leur insertion scolaire à Madagascar.
Selon le chargé de ¨Programme Education au sein de HARDI, Arthur Razafimanantsoa , cette journée a pour but de promouvoir les droits de l’enfant notamment le droit à l’identité des enfants et de distribuer les actes de naissances obtenues pendant l’année scolaire 2016-2017.

La distribution de copie d’acte de naissance à un enfant en situation difficile par un responsable de l’ONG HARDI

La distribution de copie d’acte de naissance à un enfant en situation difficile par un responsable de l’ONG HARDI

Durant cette année scolaire, 93 enfants n’ont pas de copies d’acte de naissance, dont 91 ont suivi la démarche élaborée par HARDI, 71 ont reçu leurs copies d’acte de naissance, 10 en cours et 10 avaient de problèmes.
A titre de rappel, l’acte de naissance est indispensable pour certaines démarches administratives en l’occurrence, l’inscription à l’école, le passage dans les examens officiels, la demande de la carte d’identité nationale, l’insertion dans le monde professionnel, l’accès au service de santé, etc. .
En outre, l’acte de naissance protège l’enfant contre le mariage forcé, l’enlèvement et la traite. Ce droit est lié au respect des autres droits fondamentaux notamment : du droit à l’éducation, droit à la santé et droit à la protection (contre le travail, par exemple).
Ainsi devant cette quintessence de l’acte de naissance, HARDI a lancé un appel aux parents, aux éducateurs, aux agents de l’Etat, bref à toutes personnes de bonne volonté, de bien vouloir mettre en évidence l’utilité de la possession de l’acte de naissance des enfants.
En fait, HARDI a comme devise : « Harmonisation des Actions pour la Réalisation d’un Développement Intégré ».