mai201719
Le média dans l’immédiat, selon le Directeur Commercial et Marketing de l’eMediaPlace Maxime Quétard

Le média dans l’immédiat, selon le Directeur Commercial et Marketing de l’eMediaPlace Maxime Quétard

Antananarivo, 19 mai (ANTA) : Lire les journaux malgaches et internationaux dans l’immédiat depuis son écran dès 06h du matin. Un concept révolutionnaire lancé il y a six mois par la société eMediaPlace qui a à son actif un millier d’abonnés.La distance a souvent posé problème dans la distribution des journaux dans les autres régions. L’on pourrait affirmer qu’ils sont particulièrement distribués dans la capitale.
Grâce à un abonnement jugé abordable, les lecteurs retrouveront chaque matin les titres auxquels ils sont abonnés. Les paiements peuvent se faire par les mobile money locales en Ariary ou par Visa, MasterCard et Paypal en Euro. Les paiements en ligne ont toujours été un blocage pour les malgaches, ils se font généralement en Euro, en Dollar et souvent par Paypal.
« La presse locale sera vendue moins chère sur ce site que dans les kiosques habituels. L’abonné pourra lire un Paris Match dès sa sortie à 7 500 Ariary », a pris comme exemple Maxime Quétard son Directeur Commercial et Marketing.
Bien que les e-commerces et les paiements en ligne ne soient pas encore bien développés à Madagascar, eMediaPlace s’efforcera d’augmenter la confiance des clients et de vulgariser ce concept.
EMediaPlace propose un catalogue varié dont onze titres malgaches et une trentaine de titre français. Les titres se multiplieront grâce à de futurs partenariats avec la presse étrangère notamment dans la presse continentale.
Les applications sont téléchargeables sur Apple Store et Google Play. Les modalités et les détails sont consultables sur le site www.emediaplace.com.
EMediaPlace est présent jusqu’au 21 mai prochain à la Foire Internationale de Madagascar (FIM) au Parc des expositions Forello Tanjombato.
Un secteur potentiel
À l’ère du numérique, le commerce électronique devient progressivement un canal de distribution inéluctable. Le ministère du Commerce et de la Consommation tend actuellement à promouvoir l’e-commerce et le commerce de services à Madagascar. Récemment, le ministre Armand Tazafy s’est rendu à New Delhi pour apprécier le savoir-faire indien. L’Ambassade de l’Inde a répondu positivement à la demande du ministre de renforcer les capacités des techniciens malgaches dans ce sens.

 

Laisser un commentaire