ÉLECTION MUNICIPALE EN TURQUIE : RECOMPTAGE DES VOIX

Antananarivo, le 8 avril 20119(ANTA) : Les 300 000 bulletins de vote considérés invalides ont été recomptés à la demande de l’AKP (en turc : AdaletveKalkınmaPartisi) , le Parti de la justice et du développement, un parti islamo-conservateur présidé parRecepTayyipErdoğan,face au parti opposant du camp CHP (en turc : CumhuriyetHalkPartisi ou CHP), le Parti républicain du peuple, social-démocrate et laïc.Des opérations qui se déroulent attentivement sous l’œil des partisans du parti présidentiel et celle de l’opposition.
Actuellement, le candidat de l’opposition qui possédait près de 24 000 voix d’avance à l’issue du premier décompte n’en a plus que 16 000 après que les 80% des bulletins invalides ont été réétudiés.
Au siège de Campagne du CHP, le candidat EKREM IMAMOULOU est convaincu sérieusement qu’il sera Maire. « Je crois qu’il y a une tentative de gagner du temps a-t-il souligné, mais au nom de la démocratie, il est à noter que la Commission Électorale ne peut accorder une nouvelle demande, car la Turquie va être jugée de malvenu. »
Avant même que les résultats de second décompte ne soient publiés, l’AKP a sollicité de recompter la totalité des bulletins de vote dans 38 et 39 districts d’Istanbul.
« Nous attendons l’annonce de la victoire de l’AKP si Dieu nous l’accorde, car nous faisons face à de l’injustice. Cela fait une semaine qu’on attend ce résultat alors que nous savons déjà que nous avons gagné. Il faut savoir accepter ! S’il y a des gagnants, il y aussi des perdants et ce, ils doivent l’accepter » a indiqué quelques supporters (membres) de l’AKP.