Président de la République - (2002 – 2009)

Marc RAVALOMANANA est né le 12 décembre 1949 à Imerinkasinina (Hauts Plateaux, 25 km à l’est d’Antananarivo).
En 1982, il a débuté dans la petite entreprise agro-alimentaire familiale. Il crée dans ce secteur son entreprise, TIKO, (avec l’aide d’un prêt de la Banque Mondiale).
Il a mis en place également une station de radio et une chaîne de télévision privées (MBS, « Malagasy Broadcasting System »), ainsi qu’un journal bilingue (« Le Quotidien »).
Marié depuis 1974 à Lalao RAKOTONIRAINY, il a une fille et trois fils : l’aînée Sarrah RAVALOMANANA, ensuite Josoa RAVALOMANANA qui est étudiant à l’Université d’Heidelberg (Allemagne), le cadet, Tojo RAVALOMANANA étudiant à l’Université de Brighton (Royaume Uni) et le benjamin, Mike Tsana RAVALOMANANA est élève à l’American School de Tananarive.
Il a surtout étudié dans des écoles conféssionnelles. Très croyant, et cela depuis sa jeunesse (il était membre d’une chorale et a fait le catéchisme), ce protestant de l’église FJKM, dont il est d’ailleurs le vice-président du Bureau National.
14 novembre 1999 : Marc RAVALOMANANA se présente aux élections communales sous sa propre bannière « Tiako Iarivo ». Il emporte le siège de maire d’Antananarivo avec 45% des suffrages.
16 décembre 2001 : Il est candidat à l’élection présidentielle, il réussit à bénéficier du soutien de nombreux petits partis regroupés au sein du KMMR (Comité de soutien à Marc RAVALOMANANA)
La contestation des résultats du premier tour sera à l’origine de l’une des plus graves crises politiques de l’histoire du pays mais son élection sera finalement validée, par un recompte de la Haute Cour Constitutionnelle en avril 2002, avec 51,46% des voix.
6 mai 2002 : Marc RAVALOMANANA est investi Président de la République.
Juin 2002 : Il fonde son propre parti, le TIM (Tiako i Madagasikara) , dont le président de partie est
M. Solofonantenaina RAZOARIMIHAJA, (l’un des six Vice-Présidents de l’Assemblée Nationale), qui emporte à lui seul la majorité absolue (104 sièges sur 160) à l’Assemblée Nationales aux élections législatives anticipées du décembre 2002.
16 décembre 2006 : Marc RAVALOMANANA fut réélu au premier tour de l’élection présidentielle avec l’obtention de 54,79 % (2 435 199) des voix.
16 mars 2009 : A la suite de nombreuses manifestations orchestrées par Andry RAJOELINA, le Président de la République RAVALOMANANA est amené à démissionner pour éviter des bains de sang et préserver sa vie. Il transfère le pouvoir à un directoire militaire par l’ordonnance 2009-001 du 17 mars 2009, lequel transfère à son tour les pleins pouvoirs à Andry RAJOELINA, qui devint ainsi président de la Haute Autorité de la transition (HAT).

Precedent12345...33SuivantPage 3 sur 6