fév201425

FEVRIER
Mardi 1er
Crash d‘Abidjan
Selon la presse, le crash de l’Airbus de la Kenyan Airlines au large d’Abidjan, le 28 janvier 2000, a fait 4 victimes malgaches. Mme RAKETAMANGA, DG de l’OMAPI Office de la propriété industrielle, se trouvé parmi les 10 survivants. Le ministre des Affaires étrangères Mme RATSIFANDRIAMANANA et l’ambassadeur à Paris, SEM. RAOILISON, sont chargés de rapatrier les dépouilles au pays en collaboration avec les familles des disparus. Le chef de l’État s’inquiète pour sa part des conditions de soins de Mme RAKETAMANGA à Abidjan.

Délégation cubaine
Mme Esrher ARMENTEROS, envoyée spéciale de Cuba porteuse d’un message du président Fidel Castro, est reçue au Palais d’Iavoloha par le président RATSIRAKA. Les relations bilatérales ainsi que le devenir de l’OMC sont évoqués à cette occasion.

M. Andrianarivo à Bruxelles
Le premier Ministre M. ANDRIANARIVO part pour Paris et Bruxelles, participer à la phase finale des négociations relatives au renouvellement de la Convention de Lomé, dans le cadre de la mise en place du 9ème FED. Dans une conférence presse à Ivato, il évoque le déblocage du CAS II lié aux avatars de la privatisation et la signature à Washington le 3 février 2000 d’un accord de financement pour un projet Santé de 40 millions de $ avec la Banque Mondiale.

Projets de la SEIMAD
Quelque 2000 personnes logées au titre d’employés administratifs par l’Université aux 67 ha, en litige avec la SEIMAD qui procède à une expulsion dans le cadre du Programme deSans titre-1 construction des 35.000 logements, et dans l’attente d’un jugement du tribunal, protestent contre cette mesure lors d’une conférence de presse tenue en présence des députés AVI de la capitale. Le prix de ces logements préfabriqués aurait été versé au Trésor par les résidents eux-mêmes, la SEIMAD ayant dénoncé un contrat non honoré dans les délais par l’Université.

Mercredi 2
Contestation électorale
L’association parlementaire APDS conduite par M. ESOAVELOMANDROSO, de retour d’une tournée dans le Sud, tient à Antananarivo une conférence de presse axée sur sa contestation des résultats officiels des territoriales du 14 décembre 1999, et des accusations de concussion auprès de certains membres de la Haute Cour Constitutionnelle. Elle lance un appel au chef de l’État pour régler cet important contentieux dans le Sud de l’île.

Peste et choléra
Le parti TEZA de M. RAMANDIMBILAHATRA et le Fanaovantsoa du Dr. RAKOTOMALALA Manan’Ignace exposent devant la presse leurs critiques vis à vis de la politique duSans titre-2 ministère de la Santé concernant les épidémies de peste et de choléra, et réclament l’application des textes régissant les Fonctionnaires, notamment dans le système public de Santé.

Flambeau du Millénaire
Le flambeau du Millénaire arrive à Ivato sous l’égide de l’association pour la lecture de la Bible à Antananarivo, escorté d’une foule de fidèles jusqu’à Mandriambrero Ambohidratrimo. Ce symbole, en provenance de Maurice, ira ensuite en Ethiopie. Diverses manifestations accompagneront cet événement, notamment dans la capitale et à Antsirabe.

Jeudi 3
Prix pour la Paix à Rome
Madagascar a reçu le Prix International de l’Institut de Culture et des Relations Internationales pour la Paix au titre de l’année 1999, décerné au cours d’une cérémonie patronnée à Rome par le président de la République italienne le 18 décembre dernier, en présence de l’ambassadeur en Italie SE M. RUPHIN.

Jubilé Ratsimandrava
Le Comité d’organisation de la du 25ème anniversaire de l’accession au pouvoir du général RATSIMANDRAVA, patronné par le président RATSIRAKA, tient une conférence de presse axée sur les diverses manifestations qui marqueront ce jubilé.

Accident en Zone franche
Les ministres de l’Industrie M. RATOVOMALALA et de la FOP Mme RAZAFINAKANGA visitent à Antananarivo les blessés hospitalisés à la suite d’un incident grave survenu à l’entreprise franche sino-malagasy Knitters d‘Ankadimbahoaka.

Zones franches : avantages fiscaux
Le président du Syndicat des Industries de Madagascar, M. Patrick RAJAONARY, à l’issue d’une réunion avec le GEPF Groupement patronal des Zones franches présidé par M. de FOUCAULT, évoque la nécessité de généraliser les avantages fiscaux accordés aux entreprises franches et aux entreprises du territoire douanier, pour contribuer à la croissance de l’économie et au déve-loppement du pays. [Pour en savoir plus ..]