HERY RAJAONARIMAMPIANINA

PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE – (2014 JUSQU’A CE JOUR) Né le 6 novembre 1958 à Antsofinondry Antananarivo Avaradrano est un homme d’État malgache. Président de la République depuis le 25 janvier 2014. 1982 : Il obtient une maîtrise en sciences économiques à l’Établissement d’enseignement supérieur de droit, d’économie, de gestion et de sciences sociales (EESDEGS) de l’université d’Ankatso Antananarivo. Il poursuit ses études au Canada et décroche un DEA en finance et comptabilité à l’Université du Québec à Trois-Rivières, quatre ans plus tard. 1991 : Il obtient dans ce même pays son diplôme d’expertise comptable du Certified General Accountants Association. 1991 : directeur des études à l’Institut National des Sciences Comptables et de l’Administration d’Entreprises (INSCAE), poste qu’il occupe jusqu’en 1995. Il exerce en même temps tout la profession d’expert-comptable. Durant cette période, il enseigne également à l’université de Tananarive et à l’Institut d’Administration des entreprises de Metz, en France. 1995 : Il fonde son cabinet d’expertise comptable et de commissariat aux comptes. Fort d’une cinquantaine de collaborateurs, le cabinet intervient dans tout Madagascar dans de nombreux secteurs d’activités pour le compte de sociétés commerciales, d’organismes […]

ANDRY RAJOELINA

PRESIDENT DE LA TRANSITION – CHEF D’ETAT (2009 – 2014) Né le 30 mai 1974 à Antsirabe, Andry Rajoelina est un homme d’affaires, homme politique malgache, maire de Tananarive du 12 décembre 2007 au 3 février 2009, puis président de la Haute Autorité de transition de la République de Madagascar du 17 mars 2009 au 25 janvier 2014. 1994 : Andry RAJOELINA débute sa carrière dans le secteur de l’événementiel comme disc jockey, il organise et anime les soirées dansantes « Live » . 1998 : Il crée l’entreprise d’impression numérique et de gestion de panneaux publicitaires Injet 3 novembre 2007 : Andry RAJOELINA se porte officiellement candidat à la mairie de la capitale de Madagascar, et créé l’association Tanora malaGasyVonona ou TGV . 12 décembre 2007: RAJOELINA est élu maire d’Antananarivo avec 63,32% des voix pour un taux de participation de 40%. Il avait pour principal adversaire HeryRafalimanana du parti Tiako I Madagasikara (TIM), le parti du président Marc RAVALOMANANA. 17 décembre 2008 : Après l’arrêt des émissions de la chaîne de télévision Viva TV ordonné par le gouvernement à la suite de la diffusion de […]

MARC RAVALOMANANA

Président de la République – (2002 – 2009) Marc RAVALOMANANA est né le 12 décembre 1949 à Imerinkasinina (Hauts Plateaux, 25 km à l’est d’Antananarivo). En 1982, il a débuté dans la petite entreprise agro-alimentaire familiale. Il crée dans ce secteur son entreprise, TIKO, (avec l’aide d’un prêt de la Banque Mondiale). Il a mis en place également une station de radio et une chaîne de télévision privées (MBS, « Malagasy Broadcasting System »), ainsi qu’un journal bilingue (« Le Quotidien »). Marié depuis 1974 à Lalao RAKOTONIRAINY, il a une fille et trois fils : l’aînée Sarrah RAVALOMANANA, ensuite Josoa RAVALOMANANA qui est étudiant à l’Université d’Heidelberg (Allemagne), le cadet, Tojo RAVALOMANANA étudiant à l’Université de Brighton (Royaume Uni) et le benjamin, Mike Tsana RAVALOMANANA est élève à l’American School de Tananarive. Il a surtout étudié dans des écoles conféssionnelles. Très croyant, et cela depuis sa jeunesse (il était membre d’une chorale et a fait le catéchisme), ce protestant de l’église FJKM, dont il est d’ailleurs le vice-président du Bureau National. 14 novembre 1999 : Marc RAVALOMANANA se présente aux élections communales sous sa propre […]

NORBERT LALA RATSIRAHONANA

PRESIDENT INTERIMAIRE DE LA REPUBLIQUE – CHEF D’ETAT (DU 05 SEPTEMBRE 1996 AU 09 FEVRIER 1997) Né le 18 novembre 1938 à Antananarivo, Juriste et homme politique malgache. Il fonde et dirige le parti Asa Vita no Ifampitsarana (AVI). C’est une partie de l’opposition du régime du président Didier RATSIRAKA. Lui et son parti font partie de la grande coalition qui élit Albert ZAFY à la présidence en 1993. RATSIRAHONANA devient alors Président de la Haute Cour Constitutionnelle. 28 mai 1996 : Le Président de la République ZAFY Albert nomme RATSIRAHONANA au poste du premier ministre. 5 septembre 1996 : ZAFY est destitué de ses fonctions et RATSIRAHONANA devient Président intérimaire de la République. 3 novembre 1996 : RATSIRAHONANA est candidat à l’élection présidentielle à laquelle il arrive quatrième en nombre de voix après RATSIRAKA, ZAFY et Herizo RAZAFIMAHALEO, avec 10.14% des voix 29 décembre 1996 : RATSIRAHONANA se rallie au candidat ZAFY au second tour, mais RATSIRAKA l’emporte de justesse. 09 février 1997 : RATSIRAHONANA quitte ses fonctions présidentielles lors de l’investiture de RATSIRAKA le 9 février 1997. Douze jours plus tard, il perd aussi son […]

ALBERT ZAFY

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE – (1993-1996) Ce fils de famille paysanne, catholique et conservatrice, est né le 1er mai 1927 à Betsiaka (Ambilobe) dans la province de Diégo-Suarez. Catholique, il fit ses études secondaires à l’école le Myre de Vilers et à l’établissement protestant Paul Minault, à Antananarivo. 1951 : Arrivé pour la première fois en France, Albert ZAFY s’installe à Montpellier où il suit et termine ses études de médecine générale option chirurgie. Il obtient son diplôme de spécialisation en chirurgie thoracique. Il a connu à cette période le Docteur Vigouroux. Accessoirement, il décroche des licences de mathématiques et de physique. Durant son séjour, ce francophone ne manquait pas de célébrer chaque année en France la date de «21 février», la journée de la lutte anti-colonialiste (ou contre le neo-colonialisme). L’histoire dit que cela lui a valu un coup de matraque sur la tête. 1964 : Il rentre à Madagascar pour travailler au service chirurgie de l’Hôpital public d’Antananarivo. Il aura aussi, durant ces mêmes années, fondé une famille en épousant, Thérèse Auguste ZAFIMAHOVA, fille de Antoine ZAFIMAHOVA et de Marie Anne KEMBA, jeune […]

GENERAL GILLES ANDRIAMAHAZO

PRESIDENT DE LA DIRECTOIRE MILITAIREDE LA REPUBLIQUE DE MADAGASCAR – (12 FEVRIER AU 15 JUIN 1975) Né le 5 mai 1919 à Fort-Dauphin, Gilles ANDRIAMAHAZO est un général et un homme politique malgache. 14 décembre 1942 : Engagé dans l’armée française à la fin de ses études secondaires, il participe à la Seconde Guerre mondiale comme sous-officier au sein des Forces françaises libres après qu’un accord franco-britannique a placé l’île sous l’autorité de la France libre. 1944 : Il a suivi sa formation à l’École militaire interarmes de Cherchell en tant qu’élève-officier. 1949 : Promu sous-lieutenant 1950 : Rentré à Madagascar en 1950 comme aide de camp du haut-commissaire Robert BARGUES, il combat en Algérie et à Madagascar, avant de prendre le commandement d’une compagnie à Dreux. 1960 : Au moment de l’indépendance de Madagascar, il regagne l’île avec le grade de commandant. 1970 : Après un commandement à Tuléar, il rejoint l’état-major, où il s’élève rapidement jusqu’au grade de général de brigade. Il est alors nommé inspecteur général des forces armées et du service civique. Durant les événements de 1972 : Le Président TSIRANANA le […]

COLONEL RICHARD RATSIMANDRAVA

CHEF D’ETAT – (05 FEVRIER 1975 – 11 FEVRIER 1975) Né à Tananarive le 21 mars 1931, Richard RATSIMANDRAVA quitte Madagascar pour la France afin d’y effectuer ses études supérieures. Après une préparation à la corniche Carnot de Dijon, il intègre l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, à Coëtquidan. Il portera les couleurs de l’armée française au Maroc et en Algérie. 1959 : Alors qu’il est lieutenant dans l’armée française, il est affecté à Madagascar au 12e bataillon d’infanterie de marine à Fianarantsoa. Après l’indépendance malgache proclamée le 26 juin 1960, RATSIMANDRAVA sert comme officier de l’armée de terre jusqu’en 1962. 1967 : Après une demande pour entrer dans la gendarmerie, il effectue un stage à l’École des officiers de la gendarmerie nationale à Melun en France et devient commandant en second de la gendarmerie malgache. 1969 : Commandant de la gendarmerie malgache en 1969 et reste à ce poste jusqu’en 1972 et, à ce titre, assure le rétablissement de l’ordre public dans le Sud de l’île, en donnant des directives pour la protection des postes de gendarmerie, avec sanction pour certains gendarmes qui ont accepté d’obéir […]

DIDIER RATSIRAKA

PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE – (1975-1992 et de 1996-2001) Né le 4 novembre 1936 à Vatomandry dans la province de Toamasina. Didier RATSIRAKA est le cadet de dix enfants. Juin 1955 : Didier RATSIRAKA obtient son Baccalauréat 1ère partie au Lycée de Montgeron (annexe Henri-IV), en France. Puis, il est admis en terminale puis en classe préparatoire scientifique, série Mathématiques élémentaires modernes, au Lycée Henri-IV avant d’accéder à la filière Mathématiques supérieures et Mathématiques spéciales d’où il choisit la voie militaire. 1960 : Il est admis à l’École Navale de Lanvéoc Poulmic de Brest Finistère. Second de sa promotion, il décroche le diplôme d’Ingénieur de l’École Navale et devient Officier de Pont. 1965 : Il poursuit ses études à l’École des Officiers de Transmission électronique (Bormettes, Toulon) d’où il obtient le diplôme d’Ingénieur Breveté des Transmissions. 1970 : Il intègre « l’École Supérieure de guerre navale » à Paris (1970 à 1972) et y décroche son diplôme avec les honneurs. Il profitera de son séjour parisien pour compléter son cursus à la Sorbonne dans la filière Droit, Économie politique et Institutions financières internationales. Juillet 1963 : […]

GABRIEL RAMANANTSOA

CHEF D’ETAT ET DU GOUVERNEMENT DE MADAGASCAR  – (1972-1975) Né le 13 avril 1906 et décédé le 9 mai 1979. Ancien Chef d’État-major Général des armées, devient officiellement Chef d’Etat et Chef du Gouvernement de Madagascar. 26 juin 1960 : Militaire de carrière dans l’armée française, il rejoint l’armée malgache au moment de l’indépendance de Madagascar après avoir terminé ses études militaires à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr. 26 juin 1960-1972 : Chef d’état-major général des armées. 18 mai 1972 : après des protestations politico-sociales massives dirigées contre le président Philibert TSIRANANA, ce dernier confie les pleins pouvoirs à RAMANANTSOA qui devient Premier ministre du pays. 8 octobre 1972 : TSIRANANA demeure président en titre, mais de plus en plus contesté, il est finalement destitué à la suite du référendum qui confirme les pleins pouvoirs à RAMANANTSOA qui devient officiellement le deuxième chef d’État de la République malgache dès le 11 octobre. 5 février 1975 : Lassé des tensions qui divisent jusqu’au sein de son gouvernement, il démissionne dans un lourd contexte politique, ethnique et social au profit du colonel Richard RATSIMANDRAVA qui était jusqu’alors ministre […]

PHILIBERT TSIRANANA

PREMIER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE  (1959-1972, PERE DE L’INDEPENDANCE) Né le 18 octobre 1912 à Ambarikorano dans le district de Mandritsara, fils de Madiomanana et de Fisadoha TSIRANANA. 1926: Admis au concours d’entrée à l’école régionale d’Analalava. 1930: Il a suivi les cours de la « Section Normale », de l’école d’Instituteur «Le Myre de Vilers » de Tananarive. Pendant dix ans, il a enseigné dans sa région natale, puis s’est orienté en 1942 vers le professorat, en suivant un cours de perfectionnement à Tananarive. 1945 : Philibert TSIRANANA passe avec succès le concours des cadres des Professeurs Assistants et retrouve l’Ecole Normale Le Myre de Vilers. Son diplôme d’Instituteur lui vaut le poste d’Antsirabe. 20 janvier 1933: Il est marié avec Justine Kalotody. Ses enfants: Julienne TSIRANANA – Honorine TSIRANANA – Ruffine TSIRANANA – Paul TSIRANANA – Philippe TSIRANANA – Pierre TSIRANANA. 28 décembre 1956: Il a fondé à Majunga le parti PSD (Parti Social-Democrate) 1e mai 1959: Elu Président de la République par le Parlement. 16 juin 1962: Une loi Institutionnelle institue l’élection du président de la République au suffrage universel direct Février […]