DIFFICILE D’ABOLIR LE SÉNAT.

Antananarivo, 16 octobre (ANTA) : Certains prétendent  d’abolir le Sénat, mais il est difficile d’arriver à ce stade , a martelé le Président par intérim de cette institution  Mananjara Andriambololona lors de la cérémonie d’ouverture de la 2è session ordinaire du Sénat tenue  ce mardi 16 octobre 2018 au Palais de verre Anosy Antananarivo.

 

Ont assisté à la céremonie d’ouverture de la 2è session ordinaire du Sénat (de g à d): le Premier ministre Ntsay Christian; le Président par intérim de l’Assemblée Nationale Hary Andrianarivo le Président du Comité du Fampihavanana Malagasy (CFM) Maka Alphonse; le Président du Haut Conseil pour la Défense de la Démocratie et de l’Etat de Droit (HCDDED), Pierre Lenoble Navony

Le Sénat est  conçu pour garantir  l’équilibre  de pouvoir et la stabilité des institutions, a réitéré ce nouveau Président

de la Chambre Haute.

Cette cérémonie a été aussi une occasion pour accueillir et mettre l’écharpe aux nouveaux sénateurs. Il s’agit  de Velomaro Henri Rajaonarivelo et Bakonirainy Rakotoarisoa.

Le Président par intérim du Sénat  Mananjara Andriambololona a mis l’écharpe au nouveau sénateur Bakonirainy Rakotoarisoa

Comme les malagasy  vivent actuellement en période électorale, Mananjara Andriambololona n’a pas manqué de sensibiliser les électeurs d’aller voter.et de savoir voter sans pressions ni violences.

Et lui de conclure que Madagascar  a besoin en ce moment  d’apaisement et de paix et que chacun doit préserver  l’intérêt supérieur de la nation.