oct201705
Le Premier ministre Olivier Mahafaly est descendu dans le quartier d’Antomadinika.

Le Premier ministre Olivier Mahafaly est descendu dans le quartier d’Antomadinika.

Antananarivo 05 octobre (ANTA): Le Premier Ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier a effectué une descente dans le quartier d’Antohomadinika hier afin de constater l’assainissement des volontaires issus du quartier.Ont été aperçus sur place, le Ministre de l’eau, de l’Energie et des Hydrocarbures, le chef de la région Analamanga, le chef district du 1èr arrondissement et autres responsables au sein du ministère de la Santé Publique.
Lors de cette visite , il a vivement remercie tous ceux qui ont participé à cette action : “Ce genre d’initiative est à multiplier dans tout Madagascar. On ne doit pas se rejeter la responsabilité et faire ce qui est à notre porté car il s’agit d’une urgence nationale”. “Il s’agit aussi de faire des action dans le durée et non des gesticulations à gauche et à droite”.
Il a donné des directives aux maires de prendre leur responsabilité face à la recrudescence de la peste à Antananarivo et ailleurs. “Un vrai responsable éduque, donne des directives et ordonne si c’est nécessaire” a-t –il ajouté.

Cette descente a été  marquée par la pulvérisation des pesticides

Cette descente a été marquée par la pulvérisation des pesticides

Questionné par les journalistes sur le fait que la Commune Urbaine d’Antananarivo n’a pas les moyens financiers nécessaires pour faire face à la peste par faute de subvention de l’Etat central, il a répondu; “ toutes les communes ont eu leur part de même pour la CUA, mais c’est la subvention spéciale qui n’a pas été encore allouée et beaucoup sont dans ce cas. Cependant doit-on attendre ce genre de subvention pour agir ?”.
Le gouvernement va aussi essayer d’améliorer la communication autour de l’évolution de la peste à Madagascar. La peste est guérissable, et l’Etat s’active dans tous les zones touchées par cette épidémie que ce soit sur la prise en main des malades et de l’assainissement. L’important c’est de lutter contre la peste et de revenir à l’état initial de la santé publique à Madagascar.
Apres les appels à l’aide de l’Etat Malgache, les bailleurs et les partenaires de Madagascar sont en train de se concerter sur les moyens d’aider notre pays. “ Madagascar n’est pas le seul pays à lutter contre la peste, mais son existence n’est la faute de quiconque, il importe au peuple que l’Etat le soutient et l’accompagne e cette période difficile” a-t-il conclu.