août201707

Antananarivo, 07 août (ANTA) : Le Bureau National de la Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) se rapproche de la population. Il sera implanté dans cinq localités. Des formations seront octroyées aux responsables régionaux pour mieux faire face aux catastrophes.Financé à hauteur d’un million USD par la Banque Africaine de Développement (BAD), le projet s’étale sur 5ans. L’objectif de cette décentralisation est de répartir les tâches et de mieux réagir dans l’immédiat en cas d’incident.
Antsohihy a été le premier bénéficiaire. « Le choix d’Antsohihy s’est porté sur le fait que la région de Sofia est la deuxième région la plus grande de Madagascar du point de vue supérficie. La région est vulnérable aux inondations et aux dépressions tropicales », a expliqué le Secrétaire exécutif adjoint du BNGRC , le Général Charles Rambolarison.
Des matériels seront placés dans l’antenne pour une communication efficace et une meilleure assistance à la population.
Lors de cette première formation, des idées seront collectées pour les présenter par la suite au BNGRC d’Antananarivo où le budget à allouer sera étudié.
Le BNGRC sollicite la participation active de la Société civile, des média et des parlementaires.

Laisser un commentaire