DERNIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE : CARTE BLANCHE POUR UN POUVOIR DE LEGIFERATION PRESIDENTIELLE

Antananarivo, 01 février (ANTA) : L’Assemblée Nationale a adopté ce 01 février la loi apportée par le gouvernement sollicitant aux députés le pouvoir de légiférer au Président de la République, et cela, afin de pouvoir mettre en œuvre le programme du Président de la République Andry Rajoelina.Face à une vide institutionnelle certaine causée par la finde la première législature de la quatrième République, prévue le 06 février prochain, les députés ont donc adopté par 90 pour et 30 contre la loi donnant le pouvoir de légiférer au Président de la République.
Ce pouvoir est toutefois limité dans le temps puisque que, dès lors où une nouvelle législature est en place, ce pouvoir reviens aux nouveaux députés élus.
Selon la dernière information de la CENI, l’élection des nouveaux députés est prévue se déroulée le 27 mai prochain et le résultat provisoire sortira le 17 juin 2019 ;
Le pouvoir de légiférer reçu des députés ce jour durera donc, a priori, jusqu’au mois de juillet prochain.
A noter que selon l’ordre du jour émanant de l’Assemblée Nationale, le bureau permanant s’est réuni l’après-midi même du jour de l’ouverture de la session extraordinaire, le 29 janvier, et la conférence des présidents s’est tenue le jour même du vote.