nov201626

Nouvelle imageAntananarivo, 26 novembre (ANTA) : Né le 13 août 1926 à Birán, le père de la révolution cubaine s’est éteint ce vendredi 25 novembre à 22 h 29 à l’âge de 90 ans à La Havane dans la province de Holguín.

Avec Ernesto Che Guevara, il est le principal chef de la révolution cubaine qui mit fin à la dictature de Fulgencio Batista en 1959. Fidel Castro a symbolisé la lutte contre l’impérialisme américain et il s’est surtout fait connaitre au monde entier avec la crise des missiles en 1962.

Après un demi siècle de règne et un état de santé de plus en plus fragile, il a cédé le pouvoir à son frère Raul Castro numéro deux pu parti communiste en 2006 après une hémorragie intestinale.

Le décès de ce personnage emblématique du régime socialiste survient alors que le gouvernement cubain renoue les relations diplomatiques et commerciales avec son ennemi de toujours, les Etats Unis.

Aux dernières nouvelles, le corps de l’ancien Président Cubain sera incinéré dès ce samedi 26 novembre 2016.

Biographie

Né Fidel Alejandro Castro Ruz, le leader communiste cubain connaît une enfance compliquée. Fils illégitime d’une mulâtresse et d’un propriétaire terrien, il n’est reconnu par son père qu’à l’âge de 17 ans. En 1945, Fidel Castro intègre l’université de La Havane, dont il sort diplômé en droit. C’est durant ses années d’études qu’il s’initie à la lutte armée contre les dictatures d’Amérique du Sud. Il part notamment combattre en Colombie et participe à la tentative de soulèvement en République dominicaine. 

Suite au coup d’Etat du général Fulgencio Batista en 1952, Fidel Castro fait entendre son opposition et se retrouve emprisonné. Amnistié, il est libéré deux ans plus tard et choisit l’exil, accompagné par son frère cadet Raul. En décembre 1956, il débarque clandestinement sur l’île avec pour projet de renverser la dictature militaire soutenue par les Etats-Unis. Après deux ans de guérilla acharnée, Fidel Castro parvient à provoquer la fuite de Batista et s’installe au pouvoir en janvier 1959. C’est alors qu’il se rapproche du Parti communiste cubain, et il ne tarde pas à proclamer que son gouvernement prend modèle sur le socialisme révolutionnaire