COMMÉMORATION DE LA JOURNÉE DU 07 FÉVRIER : LES FAMILLES DES VICTIMES VENUES NOMBREUSES

Antananarivo, 07 février 2019 (ANTA) : 07 février 2009- 07 février 2019, Madagascar commémore le 10es anniversaire de la tuerie du 07 février qui a vu la mort de plusieurs opposantsau régime de l’ancien Président de la République Marc Ravalomanana.La cérémonie officielle s’est tenue ce jour au Palais d’ÉtatAmbohitsirohitra à Antananarivo.48 personnes ont été tuées et 175 autres blessées durant les affrontements. Le Président de la République Andry Rajoelina est arrivé sur le lieu vers 10heures du matin afin de déposer des gerbes de fleurs devant la stèle commémorative des victimes.
Cette année, les familles des victimes sont venues nombreuses. Durant la cérémonie, les noms des victimes ont été cités un à un et leurs photos ont été projetées sur un écran géant et apposées sur un schéma d’un pigeon symbole de paix.
L’évènement a été marqué par la diffusion du film historique du 07 février 2009, des citations des différents poèmes qui reflètent le patriotisme, l’amour de la nation, le « fihavanana malagasy » ainsi de suite, effectué par lachorale du « FaribolanaSandratra », des danses contemporaines.
Les invités ont été émus par le témoignage d’une jeune fille de 23 ans dénommée Solangequi a perdu son père ce jour-là.Le Président de la République Andry Rajoelina a pris en charge tous les frais de ses études. Actuellement, le Président de la République l’a intégré au sein de son équipe pour un emploi.
« Je n’accepterais jamais que les malagasy s’entretuent. La situation du 07 février 2009 ne doit plus se reproduire à Madagascar pour éviter un tel bain de sang. On doit se concentrer sur l’amour de la patrie pour sauver ensemble notre pays. Je refuse catégoriquement tous les actes de barbariequel quesoit les couleurs politiques à Madagascar. Respectez la vie humaine, » a réitéré le Président de la République Andry Rajoelina.
Il a conclu son discours que « Madagascar sera un exemple de pays de développementen Afrique prochainement ».

Laisser un commentaire