CODE IMEI NON VALIDE : 1800 TELEPHONES MOBILES DETRUITS PAR L’ARTEC

Antananarivo, 01 Août 2019 (ANTA) : L’ARTEC en collaboration avec la Douane ont détruit 1800 postes de téléphones mobiles contrefaits ou avec IMEI non-valide ce 01 Août 2019 au siège de l’ARTEC Alarobia.
Selon les explications, l’importation et la vente de téléphones avec un code IMEI non valide sont interdites depuis Janvier 2018 selon l’arrêté n°890/2018. Ainsi, l’ARTEC et la Douane collaborent ensemble afin d’appliquer ces mesures de restriction et grâce à ces opérations de contrôle, des téléphones contrefaits ont été enlevés du marché local.
Ceci n’est que le début puisque les missions de contrôles seront renforcées dans les mois à venir et les deux entités continueront à collaborer dans l’objectif de protéger les consommateurs des produits contrefaits. Les téléphones mobiles avec IMEI non valide provoque des mauvais impacts sur la santé ainsi que sur l’environnement a indiqué le Directeur des services Extérieur de la Douane, Christophe SOJA
En outre, le Directeur de l’ARTEC, Laurent RAKOTOMALALA a ajouté qu’au moins les 30% des téléphones mobiles à Madagascar sont contrefaits et ne suit pas les normes internationales.