COMMUNALES DU 27 NOVEMBRE : CANDIDATURES QUASI COMPLÈTES À L’EXCEPTION DE DEUX COMMUNES AUX SIÈGES DE CONSEILLERS

Antananarivo, 16 septembre (ANTA) : Les 1696 communes de Madagascar ont tous des candidats pour les communales du 27 novembre prochain. Seules deux communes dans le district d’Ambatondrazaka, n’ont des candidats aux sièges des conseillers. Au total, ils sont 6129 candidats au maire et 4809 candidats au poste de conseiller.

COMMUNALES MALAGASY : LES CANDIDATURES SE FAIT AU COMPTE GOUTTE

Antananarivo, 11 septembre (ANTA) : Réticences, indécis ou stratégie politique? A la date du 10 septembre 2019, soit à deux jours de la clôture du dépôt de candidature aux élections communales 2019,  81 candidatures pour plus de 1600 communes dans tout Madagascar ont été jusqu’ici rapporter auprès de la CENI. Face à cette situation, la CENI lance un appel à sensibilisation, voilé d’une touche subtile de menace visant à mettre la pression auprès des futurs candidats à la mairie.

COMMUNALES MALAGASY : LES CADIDATURES SE FAIT AU COMPTE GOUTENT

Antananarivo, 11 septembre (ANTA) : Réticences, indécis ou stratégie politique? A la date du 10 septembre 2019, soit à deux jours de la clôture du dépôt de candidature aux élections communales 2019, 81 candidatures pour plus de 1600 communes dans tout Madagascar ont été jusqu’ici rapporter auprès de la CENI. Face à cette situation, la CENI lance un appel à sensibilisation, voilé d’une touche subtile de menace visant à mettre la pression auprès des futurs candidats à la mairie.

ÉLECTION COMMUNALE : DÉBUT DE DÉPÔT DE DOSSIER CE JOUR

Antananarivo, 29 août 2019 (ANTA) : Le début des dépôts des dossiers de candidature pour l’élection communale est ce 29 août 2019 à 09 h et s’achèvera le 12 septembre 2019 prochain à 17 h dans toute l’île. C’est dans les districts qui représentent la CENI ou l’OVEC qu’on dépose les dossiers suivant le Décret n° 2019/1451 sorti le 14 août 2019 dernier et que toutes branches concernées doivent prendre les dispositions y afférent. Au moment où l’OVEC accepte les dossiers de candidature des maires et les conseillers qui occupent encore leurs postes ; ces derniers sont déjà considérés comme démissionnaire d’office et ne peuvent plus reprendre leurs taches, mais c’est l’adjoint au maire qui va diriger les affaires courantes de leurs communes, a expliqué le Vice- président du CENI, Thierry RAKOTONARIVO.

UNE GRANDE REFORME DANS LA PASSATION DE MARCHE PUBLIC MALAGASY.

Antananarivo, 28 août (ANTA) : Sous l’initiative et le pilotage du Ministère de l’Économie et des Finances malagasy, les processus de passation de marché public au sein du territoire malagasy sont désormais centralisés par un mécanisme de guichet unique. Cette résolution de réforme a été prise par les autorités malagasy en fonction des problèmes, des complications et des obstacles constatés, et qui ont gangréné le mécanisme de passation de marché public à Madagascar. Tous les services concernés, dans et par le processus de passation de marché public sont maintenant représentés dans ce guichet unique ; passant des différents services de contrôle financiers au sein du ministère de tutelle aux différentes branches de contrôles de conformités ainsi qu’aux différents Services de collecte d’impôt. Depuis des années, et cela malgré l’instauration de plusieurs dispositifs de suivi et de contrôle des dossiers au sein de la Commission Nationale de Marché public malagasy (CNM) afin qu’aucun agent concerné ne puisse être tenté ou enclin à faire des corruptions, la passation de marché public malagasy fut déclaré comme une niche de toute sorte d’irrégularités et de népotisme en tout genre, […]

PGE : LES RÉHABILITATIONS DES ROUTES DÉJÀ DANS LA LFR

Antananarivo, 23 août 2019 (NATA) : durant le passage de l’exécutif devant l’Assemblée nationale, le gouvernement a affirmé que la réhabilitation de plusieurs routes est déjà établie dans la loi des finances rectificatives 2019. Parmi les routes concernées cette année, on peut citer les axes suivants : RN5 Toamasina – Soanierana Ivongo (Mananara – Maroantsetra) RN5A Ambilobe – Vohémar RN6 Ambanja- Antsiranana RN12A Vangaindrano – Taolagnaro RN43 Sambaina – Faratsiho RN44 Marovoay – Vodiala Les routes dont les réhabilitations commenceront en 2020 sont les suivantes : RNS1 Tsiroanomandidy- Maintirano RN2 (réhabilitation des ponts de Mangoro et d’Antsapazana) RN3B Ambariomiambana – Andapa- Bealanana RN4, RN6, RN7 (entretien) RN8C Kandreho RNT8 Bekopaka – Morondava RN9 Analamisampy- Manja RN10 Andranovory – Ambovombe RNT 11 Mananjary – Nosivarika – Mahanoro RN13 Ambovombe – Taolagnaro RNS13 Ambovombe – RN7 RN18 Vangaindrano – Midongy – Befotaka RNT19 Katsepy – Maintirano RN20 Ilaka Est – Antanambao Manampotsy RN23 Mahanoro – Marolambo RN31 Bealanana – RN6 RN33A Tsaratanàna – RN4 RN55 Morombe – RN9 Il est à noter que certaines routes dans les agglomérations urbaines seront aussi touchées par ces réhabilitations comme à […]

PASSAGE DU PROGRAMME DE GOUVERNEMENT (PGE) AU PARLEMENT : PRÉOCCUPATIONS HORS DE CONTEXTE

Antananarivo, 22 août (ANTA) : Le passage des documents relatant la Politique Générale de l’État (PGE) au parlement a été de nouveau marqué par l’énumération par les parlementaires de leurs préoccupations tout à fait hors de son contexte politico-socioéconomique. Alors qu’auparavant, le Président de l’Assemblée Nationale, Christine Razanamahasoa, a quelque peu tenu à faire un recadrage pragmatique, centrer sur une politique de gouvernance axée sur des projets primordiaux, réalisables, mesurables et impactant des résultats palpables afin que le parlement puisse jouer pleinement son rôle de contrôle des réalisations de l’exécutif. Dans son préambule, le Premier ministre Ntsay Christian a pourtant déjà fait remarquer que la politique de son gouvernement dans les deux prochaines années sera marquée par la bonne gouvernance. Aucune pratique de gaspillage ne sera plus admise, aucune dépense superflue, non ou mal motivée ne peut être tolérée. La perche tendue par le chef du gouvernement n’a été visiblement pas compris par les parlementaires. Les députés n’ont fait que demander auprès de chaque département ministériel de bien vouloir prioriser certaines infrastructures sociales de leurs districts respectifs. La priorisation des infrastructures ont été pourtant bien […]

BUDGET DU SÉNAT, LOI SUR UNE PENSION DE RETRAITE, ALLOCATION BUDGÉTAIRE PROVINCIALE, LES MÉLIS-MÉLOS DU PARLEMENT

Antananarivo, 22 août (ANTA) : Si les sénateurs semblent percevoir une discrimination dans la révision en baisse du budget du Sénat, le gouvernement y voit par contre une politique d’austérité axé sur des dépenses essentielles. Le Sénateur Mourad, étant premier questeur, tire la sonnette d’alarme en arguant que même les fondamentaux, dans le fonctionnement du sénat ne peut et ne saura être accompli à travers de telle restriction budgétaire. Avant même que le Chef du Gouvernement Ntsay Christian ait pu donner une réponse ou motivé la restriction, certains sénateurs ont essayé de noyer le poisson dans l’eau. Ces sénateurs reconvertis et qui ont prêté allégeance à l’actuel régime pensent que peu importe les raisons ; si le gouvernement pense qu’il faut faire des restrictions c’est tout à fait dans son droit et qu’il y a forcément une raison valable. Proposition de loi sur d’éventuelle pension de retraite des parlementaires remis sur le tapis. Et rebelote, la proposition de loi, jadis avancée par le député Jao Jean et rejetée par la Haute Cour Constitutionnelle reviens en force dans la nouvelle législature. Introduite dans le projet de […]

POLICE NATIONALE : DEUX JOURS D’ÉVALUATIONS POUR ACCOMPLIR LES EXPERTISES

Antananarivo, 21 août 2019 (ANTA) : Certaines idées ont été sorties après les deux journées de consultation effectuée par tous les directeurs centraux et régionaux au niveau de la police nationale au CCI Ivato. L’objectif de cette réunion est de réunir les propositions des stratégies afin d’accomplir les expertises du Ministère de la Sécurité publique. Ainsi, parmi ces idées, les directeurs centraux et régionaux ont proposé le renforcement de la sécurité afin d’harmoniser la vie en société en renforçant la vigilance des armes en circulation, la surveillance sur les actes de kidnapping et l’acte de cybercriminalité. En outre, la rectification des lois sur les armes, le renforcement de la sécurité dans le domaine du vol de bœuf, l’amélioration sur l’organisation de la dispersion des policiers dans toutes les régions, l’accélération des enquêtes sur les policiers qui ont effectué des actes illicites en l’occurrence la corruption. Par ailleurs, le ministre de la Sécurité publique a indiqué durant la clôture de ces journées d’évaluations qu’ « être un policier est une volonté, mettre la sécurité dans le pays, un est un choix. Ainsi, il faut être uni […]