DIMINUTION DU TAUX DES FEMMES ATTEINTES DU HPV À PARTIR D’UN VACCIN.

Antananarivo, 26 août 2019 (ANTA) : Selon les médecins américains, le but de ce vaccin est de faire diminuer le taux de propagation du virus papillome HPV (Human papillomavirus) et d’avoir un avenir sans cancer. Le médecin américain et vice- président du ministère de la Justice des États-Unis Brett J. vise les 80% des femmes vaccinés afin de lutter contre le virus. Selon les enquêtes, ce virus est responsable de 34 800 cas de cancer entre les années 2012 et 2016 aux États-Unis. Plusieurs cas de cancers sont engendrés par ce virus comme le cancer du col de l’utérus et autres. Les jeunes de 11 et 12 ans seront les plus ciblés pour le vaccin et cela pourrait atteindre les 50% pour cette année.

LIBYE : 40 MORTS ET 80 BLESSES SUITE A UN RAID AÉRIEN

Antananarivo, 03 juillet 2019 (ANTA) : Un raid aérien meurtrier a touché hier soir un centre de détention de migrants à la banlieue,  Est de Tripoli. Il y aurait au moins 40 morts et 80 blessés suite à cette offensive selon l’équipe médicale sur place. Un hangar avec environ de 120 migrants qui sont arrêtés en mer a été visé par ce raid aérien. Il est à noter que le bilan s’avère très lourd.  

TRIPLE ATTENTAT A BOKO HARAM

Antananarivo, 18 juin 2019 (ANTA) : Plus de 30 personnes sont décédées ce dimanche suite à un triple attentat attribué à BokoHaram au Nigéria. Il s’agit d’une attaque la plus meurtrière commise par le groupe Djihadistes depuis des mois dans le Nord-est du pays. Cette violence visait des supporters du football.

DÉCÈS DE MOHAMED MORSI

Antananarivo, 18 juin 2019 (ANTA) :L’ex chef d’Etat égyptienMohamed Morsi est décédé d’une crise cardiaque lors de sa comparution au tribunal. Après quelques heures de cette annonce, le Président turc a exprimé ses reproches envers les autorités égyptiennes.

DES NOUVELLES MANIFESTATIONS GÉANTES A HONG-KONG

Antananarivo, 14 juin 2019 (ANTA) : 24 heures après les violents affrontements ce dimanche, des nouvelles manifestations géantes paradent à Hong-Kong. Les leaders de la protestation appellent à poursuivre le combat parce qu’ils n’approuvent pas la suspension du projet de loi contre la cession de l’extradition vers le Pékin mais exigent l’abandon total dudit loi.