mai201709
Les participants à l’atelier de lancement du projet

Les participants à l’atelier de lancement du projet

Antananarivo, 09 mai (ANTA) : 7% des ruraux ont accès aux services bancaires et seuls 12% aux microfinances. Ces services sont encore peu présents dans le milieu. Financé par l’Agence Française de Développement (AFD), un projet de promotion de la banque à distance à Madagascar a été lancé.
Grâce à ce projet, les clients de la microfinance en milieu rural pourront avoir un accès facilité à des services financiers formels, adaptés à leurs besoins et ils seront au plus près des responsables des institutions bancaires grâce à la banque à distance. Ce projet a été élaboré par le Coordonnateur national de la « Finance Inclusive » Tiana Ramparany Ramanarivosoa et son équipe.

Christian Loupeda, Chef de l’Unité de Gestion du Projet

Christian Loupeda, Chef de l’Unité de Gestion du Projet

À titre d’exemple, 17 millions de Bangladais ont ouvert des portefeuilles BKash sur leurs téléphones mobiles. BKash est la 2ème plateforme d’argent mobile dans le monde. La banque à distance aidera le milieu rural à sa résilience et à sa croissance, l’aidant à sortir de sa pauvreté. « Il est à noter que ce projet va au-delà du portefeuille mobile et des paiements. La technologie n’est qu’un moyen mais le plus important c’est la cible. À travers ce projet, nous aiderons les instituts financiers à développer leurs produits conformément aux idées de la banque à distance », a expliqué le Chef de l’Unité de Gestion du Projet(UGP) Christian Loupeda, aujourd’hui, lors du lancement du projet au Pavé Antaninarenina.
Cet atelier a vu la participation de différents acteurs de tout bord dont des responsables de plusieurs institutions financières.
Une sélection rigoureuse
Seulement deux ou trois institutions financières seront financées par ce projet. À partir de demain, un dossier d’appel à propositions sera lancé à celles qui souhaitent en bénéficier.
Deux types d’information sont à fournir par ces entités. Des questions objectives seront retrouvées dans le dossier permettant d’évaluer l’éligibilité de l’institution et la qualité du projet proposée. Elles concernent entre autres ses performances, sa clientèle ciblée et sa capacité à bien mener le projet.
La sélection se fera également à partir de la contribution financière de l’institution au projet. Celle qui suggèrera la plus forte somme aura plus de chance d’être sélectionnée. La date limite de soumission est pour le 09 juin prochain. Un comité de sélection sera mise en place pour l’évaluation des soumissions.
Cependant, le Chef de l’UGP a indiqué que les institutions financières non-sélectionnées ne seront pas en reste. Elles bénéficieront d’un transfert de compétences afin d’améliorer la banque à distance à Madagascar. Les phases de diagnostic et de mise en œuvre seront appuyées à hauteur de 2 millions d’Euros pendant environ 36 mois.
De plus amples informations sont fournies par courrier électronique à l’adresse ugp.ppbdm@gmail.com.