août201714
Culte en hommage à Andry Ratovo à l’église protestante Paul Minault Androhibe

Culte en hommage à Andry Ratovo à l’église protestante Paul Minault Androhibe

Antananarivo, 14 août (ANTA) : Andry Ratovo, de son vrai nom, Ratovonjanahary Andrihamaro, est décédé samedi dernier à l’hôpital Befelatanana à 02h du matin à l’âge de 45 ans, après être atteint depuis plusieurs mois de la maladie de l’insuffisance rénale. .Au tout début de sa carrière, « Andry Ratovo » était journaliste sportif au sein de Ma Tv. Il était parmi le premier responsable ainsi que le principal présentateur de l’émission sportive « Mahery ».
Il a travaillé par la suite dans le domaine de la presse écrite, toujours dans la rubrique sport, au sein du quotidien l’Express de Madagascar ; a fait un passage au quotidien Tia Tanindrazana avant de rejoindre les équipes de la rédaction de La Sobika.com où il était le rédacteur en chef.
Le samedi même, après avoir appris la triste nouvelle, le Ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions, Harry Laurent Rahajason et quelques collaborateurs au sein du ministère et de l’Office de la Radio et de la Télévision Malagasy (ORTM), se sont rendus à son domicile à Ambohitrarahaba afin de présenter leurs condoléances auprès de sa famille.

Cinq des huit enfants d’Andry Ratovo , sa femme et sa mère à l’extrême droite.

Cinq des huit enfants d’Andry Ratovo , sa femme et sa mère à l’extrême droite.

Deux jours avant sa mort, les mêmes équipes, toujours sous la houlette du Ministre Harry Laurent Rahajason, se sont rendus au chevet du défunt, à l’Hôpital Befelatanana, afin d’apporter soutien et réconfort.
A titre de rappel, un téléthon a été organisé le mois de mai dernier afin de collecter des fonds pour une éventuelle opération de greffe des reins.
Andry Ratovo quitte ce jour la capitale pour rejoindre sa ville natale, à Tambohomandrevo Alakamisy Itenina Fianarantsoa où il sera inhumé le mercredi 16 août prochain.
Le journal ainsi que toutes les équipes de l’Agence Nationale d’Information « TARATRA » (ANTA) présentent ses sincères condoléances à la famille de notre confrère.