ANDRY RAJOELINA NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ÉLU

Antananarivo, 08 janvier (ANTA) : La Haute Cour Constitutionnelle (HCC) sous l’égide  de son Président Eric Rakotoarisoa a proclamé ce mardi 8 janvier 2019 à Ambohidahy Antanannarivo les résultats officiels du second tour de l’élection présidentielle tenu le 19 décembre 2018 , dont voici la teneur de l’Arrêt n°01-HCC/AR du 8 janvier 2019 :

Les membres de la Haute Cour Constitutionnelle ont proclamé les résultats officiels du second tour de l’élection présidentielle

Article 31.- Les résultats du second tour pour l’élection présidentielle du 19 décembre 2018 sont les suivants :

Inscrits : 9 913 599

Votants : 4 767 342

Blancs et Nuls : 119 557

Suffrages exprimés : 4 647 785

Taux de participation : 48, 09%

N° d’ordre Nom et Prénoms du Candidat Voix Obtenues Pourcentage
13 RAJOELINA Andry Nirina 2 586 938 55,66%
25 RAVALOMANANA Marc 2 060 847 44,34%

Article 32.- Monsieur Andry Nirina RAJOELINA est proclamé élu Président de la République. Il prendra ses fonctions à partir de sa prestation de serment en audience solennelle de la Haute Cour Constitutionnelle. Conformément à l’article 48 de la Constitution, la passation officielle du pouvoir se fera entre le Président sortant et le Président nouvellement élu en présence du Chef de l’Etat par intérim

 

Présence du candidat Marc Ravalomanana et son épouse

Article premier.- Est déclarée irrecevable la requête en annulation du vote de M. Georget RAFANOMEZANA déposée par les représentants du candidat TGV-MAPAR.

Article 2. Sont déclarées irrecevables pour défaut de copie légalisée de la carte d’électeur les requêtes énumérées au Considérant  9.

Article 3. Est déclarée irrecevable pour défaut de requête en double exemplaire celle déposée par M. Nomenjanahary Vonjiniaina RAKOTOROA.

Article 4. Est déclarée sans objet aux motifs développés au Considérant 16 la requête déposée par Mme Arlette RAMAROSON, MM. Tabera RANDRIAMANANTSOA et Jean-Jacques RATSIETISON.

Article 5. La Haute Cour Constitutionnelle est incompétente pour examiner la demande connexe à l’élection de M. Théophile RAZAFINARIVO.

Article 6. Sont déclarées infondées aux motifs développés aux Considérants 21, 22, 23, 24 et 25, les requêtes du candidat Marc RAVALOMANANA aux Considérants 20 et 26.

Article 7. Sont déclarées infondées aux motifs des considérants développés aux Considérants 28 à 33 les requêtes basées sur l’existence de bulletins pré-cochés des considérants 27 et 34.

Article 8. Font l’objet de rejet aux motifs des Considérants 35 à 44 les requêtes relatives aux rajouts sur la liste électorale et les discordances des nombres d’inscrits du Considérant 45.

Article 9. Font l’objet de rejet aux motifs développés aux considérants 47 à 50 les requêtes relatives à l’utilisation du feutre marqueur au considérant 51.

Article 10. Font l’objet de rejet les demandes d’annulation des opérations électorales de certains districts déposées par le candidat Marc RAVALOMANANA aux motifs développés au Considérant 52.

Article 11. Sont déclarées infondées aux motifs du considérant 54 les requêtes des candidats Marc RAVALOMANANA et Andry Nirina RAJOELINA aux Considérants 55 et 56.

Article 12. Sont déclarées infondées aux motifs des Considérants 57 et 58 les requêtes énumérées au considérant 59.

Présence du Président par intérim du Sénat Mananjara Andriambololona (à droite) et le Président de l’Assemblée Nationale Jean Max Rakotomamonjy

Article 13. Font l’objet de rejet aux motifs du Considérant 60 les requêtes énumérées aux Considérants 61 et 62.

Article 14. Font l’objet de rejet aux motifs des Considérants 63 et 65 les requêtes des Considérants 64 et 66.

Article 15. Est déclarée infondée les requêtes du candidat Andry Nirina RAJOELINA au Considérant 69 aux motifs des Considérants 67 et 68.

Une vue de l’assistance en l’occurrence les membres du corps diplomatique

Article 16. Sont déclarées infondées aux motifs des Considérants 70 et 71 les requêtes des candidats Andry Nirina RAJOELINA et Marc RAVALOMANANA aux Considérants 72 et 73.

Article 17. Sont déclarées infondées aux motifs des Considérants 76 et 77 les requêtes du candidat Marc RAVALOMANANA au Considérant 75.

Article 18. Font l’objet de rejet au motif du Considérant 79 les requêtes énumérées aux Considérants 78 et 80.

Article 19. Est déclarée infondée au motif du Considérant 82 la requête du candidat Marc RAVALOMANANA au Considérant 81.

Article 20. Fait l’objet de rejet pour défaut de preuve la requête de M. SALIMO RACHIDY au Considérant 83.

Article 21. Font l’objet de rejet pour manque de preuve les requêtes du candidat  Andry Nirina RAJOELINA aux Considérants 84 et 85.

Article 22. Font l’objet de rejet aux motifs des considérants 86 et 87 les requêtes énumérées au considérant 87.

Article 23. Font l’objet de rejet aux motifs des Considérants 88 à 90 les requêtes énumérées au considérant 91.

Article 24. Sont déclarées infondées aux motifs des considérants 92, 94, 95 et 96, les requêtes au considérant 93.

Mesures de sécurité très intenses prises à la Haute Cour Constitutionnelle Ambohidahy

Article 25. Sont déclarées infondées aux motifs des considérants 97 et 98 les requêtes au considérant 99.

Article 26. Sont déclarées infondées aux motifs des considérants 103 et 104 les requêtes au considérant 104.

Article 27. Est rejetée faute de preuve la requête en disqualification du candidat Marc RAVALOMANANA déposée par M. Andriamamonjy LETSARA.

Article 28. Sont annulées les résultats des bureaux de vote d’Ankisompy et Ambatomainty, commune de Komajia, District de Mampikony.

Article 29. Les dossiers relatifs à des infractions électorales seront transmis au Ministère public compétent.

Article 30. Pour cause de carence manifeste, aucun résultat n’est validé pour les bureaux de vote énumérés au considérant 109.

Article 33.– Le présent arrêt sera notifié au Président de la République par intérim, au Président du Sénat par intérim, au Président de l’Assemblée Nationale, au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, publié au journal officiel de la République et affiché au siège de la Cour de céans.

Ainsi délibéré en son siège pour être proclamé en audience publique le mardi huit janvier l’an deux mil dix-neuf à quinze heures, la Haute Cour Constitutionnelle étant composée de :

Monsieur  RAKOTOARISOA Jean-Eric, Président

Madame ANDRIANARISOA RAVELOARISOA Fara Alice, Haute Conseillère-Doyenne

Monsieur TSABOTO Jacques Adolphe, Haut Conseiller

Monsieur TIANDRAZANA  Jaobe Hilton, Haut Conseiller

Madame RAMIANDRASOA Véronique Jocelyne Danielle, Haute Conseillère

Monsieur DAMA Andrianarisedo Retaf Arsène, Haut Conseiller

Madame RANDRIAMORASATA Maminirina Sahondra, Haute Conseillère

Monsieur  ZAFIMIHARY Marcellin, Haut Conseiller

Madame RABETOKOTANY Tahina, Haute Conseillère

et  assistée de Maître RALISON Samuel Andriamorasoa, Greffier en chef.